Content thumbnail Baromètre de l’attractivité France 2016

Une Europe active au cœur des crises L’Europe de l’Ouest continue de dominer les flux d’investissements dans la nouvelle économie tertiaire : cette partie du continent capte 90 % des projets d'implantations dans le secteur numérique, par exemple. L’attractivité des pays d’Europe centrale et orientale reste largement tirée par des secteurs historiques comme l’automobile, l’agroalimentaire ou l’équipement industriel. Certains pays voient leur modèle d’attractivité se er transformer, à l’instar de la Pologne : si le 1 secteur moteur reste l’automobile, il est talonné par le numérique. Les dynamiques intra-européennes d’externalisation et d’automatisation de fonctions dont la valeur ajoutée est de plus en plus forte (de la relation client à la fonction financière) jouent en effet en faveur des implantations tertiaires dans les pays d’Europe centrale et orientale. La Royal Bank of Scotland a ainsi choisi d’implanter en Pologne un nouveau centre de services partagés dédié à l’informatique et aux systèmes d’information. Top 3 des secteurs d'accueil de projets Top 3 des secteurs d'accueil de projets d'implantations internationales pour l'Europe d'implantations internationales pour l'Europe de l'Ouest (2015) centrale et orientale (2015) Numérique Services aux Automobile Agroalimentaire Equipement entreprises Equipement 618 412 263 132 97 97 projets projets projets projets projets projets Source Global Investment Monitor, EY, 2016 Source Global Investment Monitor, EY, 2016 12 Baromètre de l'Attractivité de la France 2016

Baromètre de l’attractivité France 2016 - Page 12 Baromètre de l’attractivité France 2016 Page 11 Page 13