Content thumbnail Baromètre de l’attractivité France 2016

www.ey.com/attractiveness Moins d’insatisfaction, mais peu de projets La France suscite plus d’affection que d’adhésion. L’attachement à la France ne déclenche pas l’achat, Son rayonnement touristique et créatif, et - sans doute - du moins pas autant que ses voisins britanniques et le fait qu’elle ait été visée dramatiquement par le allemands. Si le French bashing a connu une accalmie, terrorisme, peuvent constituer la grille de lecture des 80 % celle-ci n’a pourtant pas déclenché de French buying. de décideurs interrogés « plutôt » ou « très satisfaits », en augmentation de 12 points par rapport à 2014. Une hypothèse d’autant plus vraisemblable que la part des non-implantés se déclarant satisfaits de la France fait Jean-Pierre Lieb un bond de 30 points, de 45 % en 2014 à 75 % de satisfaits Avocat associé, Ernst & Young cette année. Société d’Avocats, Responsable Tax Policy EMEIA Un chiffre qui témoigne de l’attachement à la France, La France distancée voire d’une certaine confiance dans sa capacité en matière à se redresser. Mais les perspectives des projets d’attractivité fiscale d’implantations traduisent une autre réalité : seuls 24 % 1:33 des décideurs envisagent d’implanter ou d’étendre des activités en France en 2016, un chiffre en nette diminution par rapport à l’année passée (-11 points). L'attractivité du site France selon les décideurs internationaux (2016) Diriez-vous que la France Votre entreprise envisage- t-elle ? est une localisation satisfaisante ? ? d’implanter ou d’étendre des activités en France ? 80 % 24 % +12 points -11 points des répondants déclarent des répondants déclarent " OUI ". " NON ". Source Baromètre EY de l’attractivité du site France 2016 (205 répondants) Retrouver toutes les données Baromètre de l'Attractivité de la France 2016 17

Baromètre de l’attractivité France 2016 - Page 17 Baromètre de l’attractivité France 2016 Page 16 Page 18