Content thumbnail Baromètre de l’attractivité France 2016

La France joue-t-elle encore en 1ère division ? Le déficit de compétitivité de mouvements de grève. D’après la fondation allemande et de lisibilité pèse durablement Hans Böckler, la France arrive en tête du palmarès sur l’attractivité du site France européen en termes de nombre de jours de grève pour 1 000 actifs. Sur le plan réglementaire, la rétroactivité Le baromètre d’opinion réalisé auprès de 205 décideurs de lois fiscales notamment, ne contribue pas à promouvoir internationaux révèle, cette année encore, une perception un environnement des affaires stable et rassurant pour fortement dégradée de notre compétitivité-prix, pesant les investisseurs internationaux. lourdement sur notre attractivité. Sans surprise, 72 % des décideurs internationaux jugent la fiscalité française peu ou pas du tout attractive, et 73 % déplorent son niveau Les handicaps du site France selon de charges sociales. La France remporte la peu envieuse les investisseurs internationaux (2016) e 2 place sur le podium européen des prélèvements 5 16 % 72 % obligatoires (44,6 % en 2015 ), après le Danemark. 11 % 72 % En matière de coût du travail, une heure chargée coûte en moyenne 2,3 euros de plus en France qu’en Allemagne, 12 % 17 % un écart qui tend néanmoins à se réduire. Même si la main-d’œuvre française continue de se distinguer parmi les plus productives au monde, devant celle des Niveau des Flexibilité États-Unis, du Royaume-Uni et de l’Allemagne, elle ne charges fiscales du droit du travail suffit pas à dynamiser son attractivité. Son défaut de de l’entreprise compétitivité continue de pénaliser son attractivité, et ce malgré le CICE, l’assouplissement relatif du régime fiscal 9 % 73 % 19 % 49 % des impatriés ou encore la « tax4business », permettant de faciliter l’implantation avec une information fiscale 18 % multilingue et adaptée. e 32 % Le 2 motif de « dés-attractivité » reste l’inflexibilité du marché du travail, avec seulement 17 % des décideurs Niveau des charges Toutes les incitations interrogés jugeant la France attractive sur ce point. Ce et coûts salariaux proposées par handicap structurel est à appréhender dans un contexte le gouvernement européen où les réformes en matière de droit du travail se multiplient pour répondre aux exigences de flexibilité 6 % 51 % 4 % 49 % de l’économie moderne. Nos voisins ont ainsi fait évoluer leur droit du travail en proposant notamment des mesures 43 % de plus grande flexibilité : création du Jobs Act en Italie, réduction du coût du licenciement et création d’un 47 % nouveau CDI pour les travailleurs indépendants et les PME en Espagne, contrat « Zéro heure » au Royaume- Stabilité et la clarté Stabilité Uni (sans garantie horaire et sans salaire minimum, de l’environnement du climat social néanmoins) en sont autant d’exemples. politique, législatif et administratif Enfin, les investisseurs nous rappellent que la destination Attractive Pas attractive Ne se prononce pas France fait face à un véritable défi en matière de stabilité réglementaire et sociale. En comparaison Source Baromètre EY de l'activité du site France 2016 (205 répondants) avec l’Allemagne, la France apparaît en net retrait Retrouver toutes les données sur son climat social (32 points d’écart) et sur la clarté de son environnement politique, législatif et administratif (36 points). Le pays reste « réputé » aux yeux des investisseurs pour son climat social tendu, marqué 5 Loi du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 par d’importants conflits sociaux et un volume important 16 Baromètre de l'Attractivité de la France 2016

Baromètre de l’attractivité France 2016 - Page 16 Baromètre de l’attractivité France 2016 Page 15 Page 17