Content thumbnail Baromètre de l’attractivité France 2016

www.ey.com/attractiveness En accueillant deux fois plus Évolution du nombre de projets et d'emplois de centres R&D en 2015, la France des implantations internationales de centres tente de rattraper son retard de R&D en France, au Royaume-Uni e et en Allemagne (2011-2015) et s’affiche au 5 rang mondial France Allemagne Royaume-Uni e La France s’affirme comme le 5 pays le plus attractif Emplois Emplois Emplois au monde pour les projets de centres de R&D en 2015. Projets Projets Projets Avec 45 projets, la France double le nombre de projets de centres de R&D par rapport à 2014. Toutefois, 4 500 ces bons résultats doivent être nuancés : tout d'abord, 100 parce que la contre-performance de 2014 impose une 4 000 lecture en forme de « rattrapage ». Ensuite, parce que les performances de ses concurrents sont là aussi meilleures : 3 500 la France se classe derrière le Royaume-Uni, qui attire 80 deux fois plus de projets de centres de R&D (100 projets). 3 000 Top 5 des pays pour l’accueil de projets 2 500 60 de centres de R&D dans le monde (2015) Projets 2 000 40 1 Royaume-Uni 100 1 500 2 Inde 89 1 000 20 500 3 États-Unis 69 0 0 4 Allemagne 55 2011 2012 2013 2014 2015 Source Global Investment Monitor, EY, 2016 5 France 45 Cette performance est corroborée par l’opinion des dirigeants qui reconnaissent à la France des atouts Source Global Investment Monitor, EY, 2016 distinctifs : la capacité d’innovation et de recherche constitue son premier atout pour renforcer son rôle On peut penser que la performance britannique est dans l’économie mondiale. La capacité du pays à former en partie due à la mise en place de mesures incitatives et attirer les talents est également reconnue comme en faveur de l’innovation : « super-déduction » un atout stratégique. Avec 3,6 % des publications e 7 des charges afférentes à la R&D, régime optionnel, scientifiques, la France se situe au 6 rang mondial . e mise en place de la « patent box » en 2013 (application Elle est par ailleurs en 8 position mondiale pour le nombre e d’un taux d’imposition de 10 % sur les bénéfices tirés de chercheurs et au 7 rang mondial pour le nombre de l’usage des droits de propriété intellectuelle dûment de chercheurs comparé au nombre d’actifs8. Les dispositifs reconnus, dont les brevets). Par ailleurs, contrairement incitatifs mis en place par les pouvoirs publics en faveur à celle de nos rivaux, la politique menée par la France de la recherche (à l’instar du CIR) jouent aussi un rôle dans reste insuffisamment ciblée et affirmée, voire pas assez l’attractivité du site France pour les centres de R&D. offensive. L’impact sur le long terme de ce décalage français risque d’être lourd : les centres de recherche participent de l’influence économique mondiale du pays. 7 L’état de l’enseignement supérieur et de la recherche en France, Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, 2014 8 Rapport sur l’état de l’emploi scientifique du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, 2014 Baromètre de l'Attractivité de la France 2016 25

Baromètre de l’attractivité France 2016 - Page 25 Baromètre de l’attractivité France 2016 Page 24 Page 26