Content thumbnail Baromètre de l’attractivité France 2016

Les nouveaux visages de la France Les atouts qui permettent à la France de La capacité d’innovation de la France attire en particulier renforcer son rôle dans l’économie mondiale les entreprises américaines qui dominent le palmarès selon les décideurs internationaux (2016) des investisseurs innovant sur notre territoire : ils sont à l’origine de 42 % du total des projets (contre 22 % Sa capacité d'innovation et de recherche en 2014), devant l’Allemagne (11 %) et le Canada (9 %). Les projets de centres de R&D sont essentiellement 37 % dans le secteur du numérique, avec 1/3 du total des projets d'implantations, devant l’électronique (13 %), Son rayonnement touristique et la chimie (11 %). 31 % er Le numérique est le 1 secteur 30 % d’investissement étranger Dans la France de 2015, le numérique arrive une Son accessibilité internationale et ses infrastructures nouvelle fois en tête des secteurs de l’investissement 25 % international, et devance les services aux entreprises et l’équipement industriel. L’industrie digitale (conception Sa capacité à former et attirer des talents et édition de logiciels, développement de plateformes web, e-marketing, services informatiques) confirme ainsi 23 % son rôle moteur dans l’attractivité du pays, en maintenant son score de 2014 avec 73 projets en 2015. Avec 12 % Son état d'avancement dans la transition des implantations internationales, la filière surperforme sa énergétique et environnementale part du PIB (5,5 %)9. L’économie numérique est considérée er 22 % par 15 % des décideurs internationaux comme le 1 levier de croissance de la France. Ses réformes en matière de compétitivité 21 % JFrog Les éléments contribuant à la qualité de vie En 2015, l’israélo-américain JFrog, 20 % éditeur leader d’outils et technologies spécialisés dans l’optimisation La création d'entreprise et l'entrepreneuriat de la productivité des cycles de développement logiciel, a choisi 18 % d’implanter son siège européen à Toulouse. Une économie de service 16 % Son état d'avancement Le numérique, déjà fortement pourvoyeur d’emplois en dans la transition numérique 2014, a connu une progression spectaculaire : de 1 167 emplois en 2014, il a créé 2 138 emplois en 2015, soit 15 % 16 % du total tous secteurs confondus. Ses grands groupes 10 % 9 Service d'information du Gouvernement, données INSEE, mars 2015 Source Baromètre EY de l'attractivité du site France 2016 26 Baromètre de l'Attractivité de la France 2016

Baromètre de l’attractivité France 2016 - Page 26 Baromètre de l’attractivité France 2016 Page 25 Page 27