Content thumbnail Baromètre mondial de la confiance des entreprises

Innovation, complexité et perturbations, trois facteurs qui définissent le nouveau marché des F&A Selon le 12e numéro de notre Baromètre mondial de la confiance des entreprises, le marché mondial des F&A continue sur la lancée positive créée en 2014. Pour la première fois en 5 ans, plus de la moitié de nos répondants prévoient faire des acquisitions au cours des 12 prochains mois, tandis que les pipelines de transactions prennent encore de l’ampleur. Les cadres supérieurs font preuve d’un optimisme grandissant à l’égard de l’économie mondiale, une tendance plus généralisée à l’échelle des pays qu’en 2014. Cet optimisme économique, combiné avec la confiance soutenue inspirée par les bénéfices des sociétés et les autres principaux indicateurs de marché, crée un environnement propice pour les entreprises qui préparent des transactions audacieuses, notamment des F&A, pour générer de la valeur. Notre sondage révèle les trois principales raisons de l’augmentation marquée des intentions en matière de transactions. Mentionnons tout d’abord l’arrivée de nouveaux participants, à la fois des entreprises en démarrage et des sociétés qui réintègrent le marché après être restées à l’écart pendant plusieurs années. Deuxièmement, les conditions économiques divergentes accélèrent la conclusion de F&A transfrontalières, le dynamisme actuel dont font preuve bon nombre de pays développés étant alimenté par la chute des prix du pétrole et les fluctuations monétaires. Troisièmement, les effets perturbateurs de l’innovation intensifient l’activité transactionnelle à chaque niveau de l’entreprise. Bien sûr, de nombreux défis attendent les conseils d’administration. La volatilité accrue qui sévit sur les marchés des produits de base et de change, la divergence entre les conditions économiques et les politiques monétaires des divers pays et la persistance des préoccupations géopolitiques sont des facteurs très complexes. En outre, l’évolution rapide des technologies expose les sociétés à de nouveaux risques, comme le risque lié à la cybersécurité, qui est maintenant un enjeu important que les entreprises doivent gérer dans le cadre du processus transactionnel. En dépit de ces risques, il ressort du présent Baromètre que le marché mondial des F&A prend un nouvel élan après des années de crise. Les entreprises apprennent à créer des possibilités et à stimuler la croissance dans un contexte économique et géopolitique plus concurrentiel. Après cinq ans de stagnation, nous assistons aux débuts d’un nouveau marché des F&A, un marché marqué par l’innovation, la complexité et les changements perturbateurs. Pip McCrostie Vice-présidente mondiale Services consultatifs Baromètre mondial de la confiance des entreprises | 1

Baromètre mondial de la confiance des entreprises - Page 3 Baromètre mondial de la confiance des entreprises Page 2 Page 4