Content thumbnail Création sous tension

Un marché historiquement Vers une radio plus intégrée, concentré, confronté à la connectée et créative pour attirer concurrence accrue des pure des publicitaires et des auditeurs players du numérique toujours plus exigeants La radio reste un marché relativement concentré. Face à cette menace, les stations de radios ont Le marché de l’édition et de la diffusion de commencé leur transformation pour devenir programmes radios est un marché composé un média « multi-plateforme », accessible sur à 63 par des stations de radio de proximité, plusieurs supports (tablettes, mobiles, TV, radio qu’elles soient communautaires ou associatives. « classique »), décliné en différents formats Si ces stations sont largement majoritaires sur cross-media (audio, vidéo…) et intégré dans le marché, elles captent seulement 1,5 du les réseaux sociaux. Historiquement et volume d’écoute global du média radio au premier culturellement, la radio a toujours fortement trimestre 201359 impliqué ses auditeurs, par téléphone notamment. . Alors qu’à cette même période, les cinq grandes stations généralistes, RTL, Cette culture explique sans doute pourquoi ce média France Inter, Europe 1, France Bleu et RMC, ont a été capable de se transformer aussi rapidement : 60 création de contenus renouvelés et originaux, totalisé 42,6 des parts d’audience . Le leader incontesté de cette industrie est le accès à des expériences audio enrichies groupe public Radio France. Le groupe, qui personnalisables, etc. L’invention et possède 7 stations (France Inter, France Info, l’expérimentation de ces nouveaux contenus France Culture, France Musique, France Bleu, permettent de capter et de Õdéliser une audience FIP et Mouv’), couvre tous les types de plus exigeante (l’auditeur devient beaucoup plus programmes (musicaux, culturels ou d’actualité) qu’un auditeur) et de sécuriser les revenus et comptabilise une audience cumulée de 22,7 publicitaires car les annonceurs et les agences au premier trimestre 201361. de communication recherchent désormais un accès à une audience très ciblée. Ainsi, Radio France Néanmoins, le paysage de la radiophonie française a lancé en mars 2015 sa nouvelle application se transforme avec l’arrivée de pure players, France Info « augmentée », mixant du Öux radio, comme les web-radios ou les plateformes de des vidéos en direct des studios, et des Õls de tweets streaming musical. Elles concurrencent directement provenant de la rédaction mais également les stations de radios, en particulier les stations provenant de tiers (après validation du contenu). spécialisées (musicales notamment) en proposant des contenus personnalisables à la carte. 59 XerÕ, Les stations de radio en France, juin 2013 60 Ibid 61 Ibid Création sous tension 59

Création sous tension - Page 69 Création sous tension Page 68 Page 70