Content thumbnail Création sous tension

Françoise Nyssen Présidente du directoire d’Actes Sud c Melki © Mar • Quels sont les grands axes de la politique du Méjan, en contribuant à plus d’un quart culturelle d’Arles, dans laquelle votre de son budget. Contrairement aux idées entreprise est implantée ? reçues, l’édition est une industrie culturelle Nous avons démarré Actes Sud en 1978 et qui n’est pas subventionnée. C’est un secteur nous nous sommes installés à Arles en 1983. dynamique qui apporte une richesse culturelle Arles est une ville avec une identité culturelle et économique qui pourrait et devrait être forte avec son passé archéologique, ses davantage soutenu. rencontres photographiques, son École • La culture et les activités créatives vous nationale supérieure de photographie, semblent–elles favoriser plus qu’un autre le festival des Suds. Le Maire de l’époque, secteur le lien social et contribuer à l’emploi Jean-Pierre Camoin, a contribué au des jeunes sur votre territoire ? Si oui, développement d’un environnement propice comment ? avec la création de la médiathèque, du centre de conservation du livre, du collège des Oui, bien sûr. Nous avons une école de traducteurs, etc. la photographie, un IUP de gestion des C’est aussi un effet boule de neige : l’ouverture entreprises culturelles, Supinfocom, etc. et l’intérêt pour la culture appellent la culture. Leurs étudiants trouvent des débouchés sur le Arles vit de la culture et son paysage culturel territoire, aussi bien des emplois permanents, est vaste et diversiÕé dans un équilibre que des emplois saisonniers liés aux extraordinaire entre public et privé. La politique évènements culturels qui s’y déroulent. culturelle de la municipalité, la région et le La culture emploie beaucoup de jeunes et conseil régional accompagnent et ampliÕent crée surtout du lien social. Une librairie est tous ces projets, et ce grâce à des élus attentifs. un lieu de vie. À Arles, nous proposons des activités culturelles tout au long de l’année, • Quel est l’impact des industries culturelles que ce soit avec le théâtre d’Arles, l’association et créatives sur le rayonnement de votre du Méjan ou les deux nouvelles fondations. territoire ? Nous travaillons tous ensemble dans une belle Il est majeur et maximal. La culture offre un coopération pour proposer une offre culturelle vrai écho à la ville, une forte visibilité : avec diversiÕée à la population locale et attirer son histoire bien sûr, mais surtout grâce à ses également des gens de toutes parts. nouvelles institutions culturelles que sont la • La culture et les activités créatives vous Fondation Van Gogh ou encore la Fondation semblent-elles favoriser, plus qu’un autre Luma. secteur, le développement de l’économie • Quel est l’impact économique de la création numérique ? et de l’implantation d’Actes Sud dans ce La diffusion de ce que nous créons se fait de territoire ? plus en plus par le numérique, et la culture Avec les éditeurs associés, nous employons favorise le numérique. Pour autant, il s’agit plus de 300 personnes, dont la moitié d’être attentif à ce qu’elle se développe localement. Notre chiffre d’affaires représente avec des opérateurs citoyens et restons 70 millions d’euros : Actes Sud est la très vigilants avec ceux offshore qui ont première entreprise privée de la ville. C’est une politique très commerciale souvent non une activité qui n’est pas subventionnée citoyenne et laissant croire qu’ils peuvent et ne coûte rien aux institutionnels (nous s’abstraire des opérateurs de la création. ne touchons que 1 de subvention pour la Quand ils auront tué les différents acteurs de traduction d’ouvrages dits difÕciles). EnÕn, la chaîne (libraires, éditeurs…), il n’y aura plus nous investissons localement. Nous sommes d’espace pour les auteurs et les artistes, et la ainsi le principal mécène de l’Association création sera menacée. Création sous tension 71

Création sous tension - Page 83 Création sous tension Page 82 Page 84