Content thumbnail Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français - 5e Édition

Editorial e Les autres priorités technologiques des éditeurs français Dans cette 5 édition du Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français, le secteur confirme son rôle sont la mobilité, la sécurité et, naturellement, le Big data ! de locomotive pour l’ensemble de l’économie française. Car les éditeurs ont un rôle majeur à jouer pour aider leurs Notre panel d’éditeurs a enregistré 17 % de croissance clients à aller encore plus loin dans la valorisation de leurs en 2014, pour un chiffre d’affaires de 10,5 milliards données. d’euros ! Si nos champions nationaux du top 10 de l’édition Confiants en l’avenir, 82 % des éditeurs de logiciels prévoient ont largement contribué à ce résultat, avec une progression d’embaucher dans les prochains mois. Pour accélérer leur de 22 % de leur chiffre d’affaires, les éditeurs « hors top 10 » croissance, les PME maintiennent leur effort de R&D affichent encore 10 % de croissance, prouvant le dynamisme autour de 20 % du chiffre d’affaires, les grandes entreprises général de l’édition de logiciels française. Nos PME de moins à 11 %. Une R&D dont les effectifs restent au trois quarts de 10 millions d’euros enregistrent même une hausse situés en France, avec notamment le recours au CIR qui moyenne de 25 % de leur activité, alors qu’elles ne comptent concerne 77 % des éditeurs. Espérons que la demande pas que des startups dans leurs rangs. de suppression de l’agrément CIR, que Syntec Numérique Cette croissance exceptionnelle bénéficie à l’ensemble appelle de ses vœux pour simplifier la procédure, sera de la société française, y compris sur le front de l’emploi. entendue de manière à consolider cette dynamique. En deux ans, les éditeurs de logiciels français ont créé plus Par ailleurs, il est crucial que la notion de « développement » 1 dans le CIR, soit mieux prise en considération, tant elle est de 15 000 emplois. Les seuls « pure players » ,sociétés principalement consacrées à l’édition de logiciels en ont centrale pour nos éditeurs. créé 10 000, soit une progression de 18 % de leurs Enfin, les éditeurs recourent également à l’international pour effectifs qui s’élèvent désormais à près de 67 000 salariés. assurer leur croissance, même si l’exposition des grandes Ce dynamisme porte aussi les entreprises des autres entreprises – deux tiers du chiffre d’affaires – reste encore secteurs qui, accompagnées dans leur transformation très supérieure à celle des PME. Pour ces dernières, le fort numérique, gagnent en compétitivité. Le développement dynamisme en matière de croissance externe – un éditeur des offres SaaS et mobiles démocratise l’accès aux sur deux envisage une opération – représente une option solutions logicielles dans les différentes fonctions pour affronter des marchés de plus en plus mondialisés. de l’entreprise. Et sans surprise, le canal SaaS, qui reste Heureusement, les startups de l’édition sont de plus en plus la priorité technologique n° 1 des éditeurs, poursuit nombreuses à se penser « internationales » dès leur création. sa progression, représentant 22 % de leur activité, contre En cela, elles montrent la voie pour toute une filière ! 17 % l’année précédente. Un mouvement qui ne doit pas être entravé une « inventivité fiscale » excessive qui pourrait peser sur le Cloud et par l’extension du champ Muriel Barnéoud de la redevance sur la copie privée qui grèverait la Présidente du Collège Editeurs compétitivité du SaaS en France. Syntec Numérique 1 Acteurs générant plus de 75 % de leur chiffre d’affaires total à travers l’activité d’édition 2 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français - 5e Édition - Page 2 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français - 5e Édition Page 1 Page 3