Content thumbnail Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français - 5e Édition

Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français - 5e Édition

Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français e 5 Édition Octobre 2015

Editorial e Les autres priorités technologiques des éditeurs français Dans cette 5 édition du Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français, le secteur confirme son rôle sont la mobilité, la sécurité et, naturellement, le Big data ! de locomotive pour l’ensemble de l’économie française. Car les éditeurs ont un rôle majeur à jouer pour aider leurs Notre panel d’éditeurs a enregistré 17 % de croissance clients à aller encore plus loin dans la valorisation de leurs en 2014, pour un chiffre d’affaires de 10,5 milliards données. d’euros ! Si nos champions nationaux du top 10 de l’édition Confiants en l’avenir, 82 % des éditeurs de logiciels prévoient ont largement contribué à ce résultat, avec une progression d’embaucher dans les prochains mois. Pour accélérer leur de 22 % de leur chiffre d’affaires, les éditeurs « hors top 10 » croissance, les PME maintiennent leur effort de R&D affichent encore 10 % de croissance, prouvant le dynamisme autour de 20 % du chiffre d’affaires, les grandes entreprises général de l’édition de logiciels française. Nos PME de moins à 11 %. Une R&D dont les effectifs restent au trois quarts de 10 millions d’euros enregistrent même une hausse situés en France, avec notamment le recours au CIR qui moyenne de 25 % de leur activité, alors qu’elles ne comptent concerne 77 % des éditeurs. Espérons que la demande pas que des startups dans leurs rangs. de suppression de l’agrément CIR, que Syntec Numérique Cette croissance exceptionnelle bénéficie à l’ensemble appelle de ses vœux pour simplifier la procédure, sera de la société française, y compris sur le front de l’emploi. entendue de manière à consolider cette dynamique. En deux ans, les éditeurs de logiciels français ont créé plus Par ailleurs, il est crucial que la notion de « développement » 1 dans le CIR, soit mieux prise en considération, tant elle est de 15 000 emplois. Les seuls « pure players » ,sociétés principalement consacrées à l’édition de logiciels en ont centrale pour nos éditeurs. créé 10 000, soit une progression de 18 % de leurs Enfin, les éditeurs recourent également à l’international pour effectifs qui s’élèvent désormais à près de 67 000 salariés. assurer leur croissance, même si l’exposition des grandes Ce dynamisme porte aussi les entreprises des autres entreprises – deux tiers du chiffre d’affaires – reste encore secteurs qui, accompagnées dans leur transformation très supérieure à celle des PME. Pour ces dernières, le fort numérique, gagnent en compétitivité. Le développement dynamisme en matière de croissance externe – un éditeur des offres SaaS et mobiles démocratise l’accès aux sur deux envisage une opération – représente une option solutions logicielles dans les différentes fonctions pour affronter des marchés de plus en plus mondialisés. de l’entreprise. Et sans surprise, le canal SaaS, qui reste Heureusement, les startups de l’édition sont de plus en plus la priorité technologique n° 1 des éditeurs, poursuit nombreuses à se penser « internationales » dès leur création. sa progression, représentant 22 % de leur activité, contre En cela, elles montrent la voie pour toute une filière ! 17 % l’année précédente. Un mouvement qui ne doit pas être entravé une « inventivité fiscale » excessive qui pourrait peser sur le Cloud et par l’extension du champ Muriel Barnéoud de la redevance sur la copie privée qui grèverait la Présidente du Collège Editeurs compétitivité du SaaS en France. Syntec Numérique 1 Acteurs générant plus de 75 % de leur chiffre d’affaires total à travers l’activité d’édition 2 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Avant-propos Malgré un contexte économique français toujours externe en nette progression, la poursuite des marqué par une croissance faible et un taux de investissements dans l’innovation…le secteur de chômage élevé, les éditeurs et créateurs de logiciels l’édition de logiciels confirme plus que jamais son français ont réalisé en 2014 une performance rôle moteur au sein de l’économie, en particulier en remarquable. Cette cinquième édition du Panorama matière de croissance et de création d’emplois. Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels L’objectif de ce panorama réalisé en partenariat avec français s’annonce comme un millésime d’exception, le Syntec Numérique est d’analyser les raisons de ce grâce à l’effet conjugué d’une performance succès mais également d’identifier les axes de exceptionnelle de tous les acteurs et d’un nombre développement à ériger en priorités pour favoriser grandissant de participants (plus de 380 sociétés). l’émergence de nouveaux éditeurs français sur la Cette nouvelle édition comporte également de scène internationale. nouvelles analyses sur des tendances plus récentes du secteur (croissance externe, hébergement des Franck Sebag, données etc…). Associé Plus de 10 milliards de chiffre d’affaires en 2014 Ernst & Young et Associés (+17 % par rapport à 2013), une progression Jean-Christophe Pernet constante des effectifs en France et à l’étranger, Senior Manager des opérations de financement et de croissance Ernst & Young et Associés Note méthodologique Le Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français 380 éditeurs ont répondu cette année à notre questionnaire. est réalisé sur la base d’une enquête par questionnaire La présente étude distingue trois catégories selon les profils menée auprès des acteurs français du logiciel. Seules sont et spécialités des éditeurs, certains pouvant appartenir à incluses dans ce panorama les sociétés françaises déclarant plusieurs catégories : ne pas être filiales d’un groupe étranger sur l’exercice • Les éditeurs “Sectoriels”, dédiés à un secteur d’activité concerné. Les éléments chiffrés individuels communiqués particulier (banque, administration, industrie, transport, etc.) ; dans la présente étude sont issus de données déclarées • Les éditeurs “Horizontaux” proposant une offre générale à par les entreprises en réponse au questionnaire, et complétés tous les secteurs d’activité ; pour certaines sociétés de données publiques. • Les éditeurs “Particuliers et jeux”. Le classement général est effectué sur la base du chiffre Nous désignerons les éditeurs et les créateurs de logiciels par d’affaires correspondant à l’activité d’édition de logiciel. Plus de les expressions “les éditeurs” ou “le secteur”. Sommaire Création et édition Talents : Innovation : Les opportunités Classements Top 250 de logiciels : les recruter, un rythme toujours de croissance : des éditeurs un secteur de plus les retenir plus soutenu SaaS, mobilité, et créateurs en plus dynamique sécurité et Big data de logiciels français 5 7 9 12 15 e 5 édition - Octobre 2015 3

Chiffres clés du panorama 10,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014 + 17 % de croissance entre 2013 et 2014 22 % du chiffre d’affaires réalisé en mode SaaS 15 000 emplois créés en 2 ans (2012 - 2014) 13 % du chiffre d’affaires 82 % consacré à la R&D en 2014 prévoient de recruter pour l’année à venir 4 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Création et édition de logiciels : un secteur de plus en plus dynamique Une forte croissance Chiffre d’affaires édition global (en milliards d’euros) Avec un chiffre d’affaires cumulé dépassant 10 milliards +17 % d’euros, le secteur des éditeurs et créateurs de logiciels poursuit sa forte progression et affiche un taux de croissance 10,5 exceptionnel de 17 % en 2014 (contre +6% en 2012/2013). 8,6 9,0 Ce dynamisme concerne l’ensemble des acteurs de la filière avec néanmoins une contribution significative des dix premiers éditeurs de notre panel (+22 %). Hors peloton de tête, le taux de croissance s’élève à 10 %. +22 % 2012 2013 2014 Source EY - Syntec Numérique Les éditeurs sectoriels : toujours poids lourds du secteur Croissance du chiffre d’affaires édition par catégorie Poids de chaque catégorie d’éditeurs sur deux ans (2012-2014) Chiffre d'affaires édition Nombre d’éditeurs 25 % (en milliards d’euros) par catégorie Editeurs sectoriels 7 200 22 % Editeurs horizontaux 193 éditeurs Particuliers et jeux 6 6,4 Mds 171 éditeurs 15 % 150 5 4 100 3 2 2,3 Mds 2 Mds Source EY - Syntec Numérique 50 1 35 éditeurs 0 0 Avec des taux de croissance cumulée sur 2 ans s’élevant Editeurs sectoriels Editeurs horizontaux Particuliers et jeux respectivement à 22 % et 25 %, les éditeurs sectoriels et Source EY - Syntec Numérique horizontaux confirment le très fort dynamisme du secteur. La structuration du secteur reste stable. Nous ne notons pas La branche « Particuliers et jeux » affiche un taux de croissance de modification majeure quant à la répartition du revenu et de 15 %, une performance essentiellement attribuable aux du nombre d’éditeurs par catégorie d’acteurs. Les éditeurs deux poids lourds du jeu français : Ubisoft et Gameloft. sectoriels, avec 193 éditeurs pour un chiffre d’affaires global Grâce notamment à son jeu Watch dogs lancé en mai 2014, de 6,4 milliards d’euros, concentrent toujours la majeure Ubisoft a enregistré un taux de croissance exceptionnel de partie de l’activité. Ce sont également les plus importants 43 % sur la seule année 2014. opérateurs du secteur, en termes d’effectifs et de revenus, avec des groupes tels que Dassault Systèmes, Criteo ou Murex. e 5 édition - Octobre 2015 5

Belle croissance des PME et des ETI Répartition des éditeurs par taille d’entreprise Croissance du chiffre d’affaires de la branche édition (chiffre d’affaires) sur deux ans par taille d’entreprise 68 % 2012 - 2014 62 % 32 % 2013 - 2014 Part du chiffre d'affaires du secteur 2012 - 2013 Part dans le nombre d'éditeurs 25 % 20 % 22 % 14 % 15 % 14 % 16 % 27 % 18 % 10 % 8 % 7 % 7 % 7 % 4 % 7 % 2 % 0 - 10 M€ 10 - 50 M€ 50 - 100 M€ Plus de 100 M€ 0 - 10 M€ 10 - 50 M€ 50 - 100 M€ Plus de 100 M€ Source EY - Syntec Numérique Source EY - Syntec Numérique Les éditeurs demeurent très concentrés avec 68 % L’exercice écoulé confirme le dynamisme des éditeurs du chiffre d’affaires réalisé par 7 % des éditeurs. A contrario, français. L’ensemble des éditeurs contribue à la forte les éditeurs dont le chiffre d’affaires est inférieur à 10 millions croissance du secteur quelle que soit leur taille. Les éditeurs d’euros, soit 62 % du panel, ne réalisent que 7 % du chiffre générant moins de 10 M€ de chiffre d’affaires ont enregistré d’affaires global du secteur. En outre, entre 10 et 100 millions un taux de croissance de 25 % sur 2 ans. d’euros, les sociétés sont beaucoup moins présentes, Même les plus grandes entreprises continuent d’afficher particulièrement au sein de la tranche 50-100 millions d’euros des progressions à deux chiffres : +22 % de croissance où elles ne représentent que 4 % des éditeurs. Ce constat cumulée sur 2 ans pour les acteurs de plus de 100 M€ parmi illustre la difficulté à dépasser le seuil de 100 millions d’euros lesquels figurent en particulier Criteo, Sopra Steria, Neopost, de chiffre d’affaires, seuil intimement lié au degré GFI Informatique ou encore Isagri. d’internationalisation de l’activité. Il convient également de noter une très forte progression sur le segment 50 – 100 M€ avec les sociétés Ullink, Cassiopae, Efront ou encore Infovista notamment. L’international : principal vecteur de croissance Répartition du chiffre d’affaires par destination Notre analyse confirme la corrélation positive entre géographique (en %) la croissance de l’activité et le degré d’internationalisation de (Échantillon de 292 sociétés) la société. 100 % 2 % 2 % 3 % 6 % 9 % 9 % France Si les sociétés de moins de 10 M€ opèrent très majoritairement 13 % 16 % EMEA sur le marché français, il n’en va pas de même pour les très 80 % 21 % 20 % Amériques 18 % Asie grandes structures (plus de 100 M€) telles que Dassault 60 % Systèmes, Ubisoft ou Criteo. Ces dernières ont réalisé 64 % 36 % de leur chiffre d’affaires à l’étranger en 2014, contre 50 % 80 % en 2014. 40 % 67 % 63 % 20 % 36 % 0 % 0 - 10 M€ 10 - 50 M€ 50 - 100 M€ Plus de 100 M€ Source EY - Syntec Numérique 6 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Talents : les recruter, les retenir Près de 15 000 emplois créés en 2 ans Croissance des effectifs pure players1 Les éditeurs de logiciels ont créé près de 15 000 emplois et effectif total (Échantillon de 294 sociétés) en deux ans, soit une augmentation de 12 % sur la période Effectif total 2012-2014. Effectif pure players Si l’on se focalise sur les éditeurs pure players, le nombre Effectif en France +12 % 137 362 de création de postes s’élève à plus de 10 000. Dans cette 130 491 catégorie, on constate que la progression est plus rapide, car 122 421 elle représente une augmentation de 18 % sur 2 ans, élevant le nombre d’actifs à 66 614 personnes en 2014. Par ailleurs, +18 % la part des effectifs basés en France (56 %) est stable voire en 66 614 légère augmentation depuis 2012. La tendance se confirme 56 429 60 000 dans le cas des éditeurs pure players, puisque, pour ces derniers, la part des effectifs basés en France atteint 71 %. Ce pourcentage est extrêmement stable depuis 2012, 56 % 71 % confirmant l’ancrage particulièrement fort des éditeurs 2012 2013 2014 français sur le territoire domestique, et ce, malgré le développement significatif de leurs activités à l’international. Source EY - Syntec Numérique Accélération des recrutements en 2015 Recrutement : prévisions pour 2015 Les prévisions en matière de recrutement demeurent très (Échantillon de 290 sociétés) optimistes : 82 % des entreprises interrogées ont émis 1 % le souhait de recruter en 2015, un pourcentage qui n’a cessé 2 % d’augmenter ces trois dernières années. Ce chiffre illustre 14 % les perspectives de développement d’un secteur de plus en plus globalisé à la recherche de profils spécialisés. L’attraction et la rétention des talents demeurent l’un des grands défis du secteur. Augmenter 82 % Maintenir Ne sait pas Réduire Source EY - Syntec Numérique 1 Acteurs générant plus de 75 % de leur chiffre d’affaires total à travers l’activité d’édition e 5 édition - Octobre 2015 7

Retenir ses talents Dans un contexte de guerre des talents, la rétention Outils de rétention des talents des collaborateurs est un sujet clé. Si les outils de rétention (Échantillon de 309 sociétés) sont nombreux, les plus utilisés demeurent les salaires et le positionnement sociétal. L’accès au capital reste limité 52 % 25 % 18 % même si les dispositions de la loi Macron adoptée pendant Salaires / primes l’été 2015 sont susceptibles de relancer le recours à ce type d’instruments. Positionnement social 27 % 25 % 27 % et sociétal, non financier Intéressement / participation 9 % 33 % 24 % Premier choix Accès au capital 7 % 11 % 18 % Second choix Troisième choix 4 % Autres 13 % 25% 6 % 0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 % Source EY - Syntec Numérique 8 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Innovation : un rythme toujours plus soutenu Une R&D fortement ancrée en France Part du chiffre d’affaires consacrée à la R&D selon Proportion des effectifs de R&D implantés en France la taille des éditeurs par rapport aux effectifs de R&D globaux (Échantillon de 282 sociétés) (Échantillon de 221 sociétés) 20 % 86 % 75 % % 67 13 % 10 % Moins de Plus de Ensemble Moins de Plus de Ensemble 50 M€ 50 M€ du panel 250 personnes 250 personnes du panel Source EY - Syntec Numérique Source EY - Syntec Numérique L’innovation reste au cœur de l’activité de l’édition de logiciel. Le profond enracinement de la R&D sur le sol français La part du chiffre d’affaires accordée à la R&D demeure très témoigne, entre autres, de l’efficacité des dispositifs d’aide à importante (13 %), ce qui est particulièrement sensible dans l’innovation mis en place par l’Etat. En effet, 75 % des effectifs les petites structures (20 %). Cette donnée reste stable par R&D sont basés en France, et la proportion atteint 86 % rapport à la précédente édition. pour les entreprises de moins de 250 personnes. Part des effectifs de R&D par rapport aux effectifs globaux (Échantillon de 221 sociétés) 13,3 % % 12,1 % 11,7 2012 2013 2014 Source EY - Syntec Numérique Témoin d’un secteur porté par l’innovation, la part des effectifs dédiés à la R&D n’a cessé d’augmenter depuis 2012 pour atteindre 13,3 % en 2014. e 5 édition - Octobre 2015 9

Crédit d’impôt recherche : un levier de croissance dont le succès ne se dément pas… Destiné à soutenir et encourager les efforts de R&D dans Utilisez-vous le dispositif du Crédit d’impôt recherche (CIR) ? les entreprises, le crédit d’impôt recherche (CIR) est toujours (Échantillon de 236 sociétés) plébiscité par les éditeurs de logiciels français : 77 % d’entre eux y ont eu recours en 2014 pour financer l’innovation. 2 % La stabilité de ce résultat depuis 2 ans indique que les éditeurs 22 % continuent de considérer cet outil comme un véritable levier de croissance. Oui 77 % Non Ne sait pas Source EY - Syntec Numérique … conjugué à une légère baisse du nombre de contrôles fiscaux Avez-vous expérimenté un contrôle fiscal en 2014 Les contrôles fiscaux liés au CIR semblent amorcer un léger relatif au CIR ? recul. Si 34 % des éditeurs interrogés avaient connu un (Échantillon de 236 sociétés) contrôle fiscal relatif au CIR en 2013, ils ne sont plus que 22 % en 2014. 11 % 22 % Oui Non 67 % Ne sait pas Source EY - Syntec Numérique 10 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Prédominance de l’autofinancement et montée en puissance du capital-risque Quels leviers de financements mobilisez-vous ? L’autofinancement demeure le principal outil de financement, (Échantillon de 309 sociétés) utilisé par 91 % des éditeurs, suivi par l’endettement bancaire (56 %) et les subventions publiques (36 %, crédit d’impôt 91 % 6 % 4 % recherche, Crédit impôt innovation, Jeune entreprise Capacité d'autofinancement innovante). Arrivent ensuite les recours capital risque français 30% Endettement (bancaire, 56 % 41 % 4 % et étranger (35 %) et aux Business Angels (12 %), chiffres convertible, etc...) en nette progression, qui démontrent, au-delà des sources Subventions publiques 36 % 62 % 3 % de financement classiques, l’intérêt des investisseurs pour Capital risqueurs français 30 % 61 % 9 % ce secteur. En revanche, si le crowdfunding (financement Business Angels 12 % 85 % 3 % participatif) se développe dans d’autres secteurs d’activité, il n’est utilisé que par 1 % des éditeurs interrogés. Capital risqueurs étrangers 5 % 88 % 7 % Introduction en bourse 5 % 92 % 3 % 1 % Crowdfunding 97 % 2 % 0 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 60 % 70 % 80 % 90 % 100 % Source EY - Syntec Numérique Non Oui Prévu Avez-vous eu recours à BPI France ? Le recours à BPI France reste très fréquent dans la stratégie (Échantillon de 309 sociétés) de financement des éditeurs. Associé à d’autres moyens de financement, comme des fonds de capital-risque, 3 % l’institution permet aux start-up et PME de vaincre les effets de seuils et de changer d’échelle dans un environnement où elles éprouvent des difficultés à grandir. 45 % 52 % Oui Non Ne sait pas Source EY - Syntec Numérique e 5 édition - Octobre 2015 11

Les opportunités de croissance : SaaS, mobilité, sécurité et Big data Croissance continue du SaaS Priorité au Cloud sécurisé Répartition du chiffre d’affaires 2014 par type d’activité et percée du Big data et selon la taille des éditeurs (Échantillon de 282 sociétés) Priorités technologiques à moyen terme SaaS/Services Internet (Échantillon de 309 sociétés) 16 % Support/Maintenance 29 % 22 % 43 Produits vendus/Licence Cloud / SaaS % 28 % 12 % 24 % % 16 % 43 % Mobilité 35 30 % 37 % 23 Sécurité 11 % 13 % % 30% 10 % % 22 % Big data 9 Autres 6 % 4 %4 % 41 % 41 % 41 % 1 % Premier choix 4 3 % Open Source % Second choix 2 % Troisième choix Moins de 50 M€ Plus de 50 M€ Ensemble du panel Objets connectés 5 % 8 % Source EY - Syntec Numérique 2 % Réseaux sociaux 3 % 9 % 1 % % La part du SaaS (Software as a Service) et des services GreenIT 1 Internet dans l’activité des éditeurs continue sa progression, avec 22 % du chiffre d’affaires en 2014, contre 17 % en 2013. Imprimantes 3D 1 % Une évolution qui va se poursuivre avec la transformation 0 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 60 % 70 % 80 % 90 % digitale et l’internationalisation continue des éditeurs. Source EY - Syntec Numérique La proportion de chiffre d’affaires réalisée en Saas est par Levier de croissance, le Cloud/SaaS sera la priorité ailleurs plus importante chez les acteurs de moins de 50 M€ technologique des éditeurs français en matière d’investissement de chiffre d’affaires compte tenu des contraintes techniques pour les années à venir. et financières que constitue la bascule vers ce modèle. Le SaaS représente tout autant une mutation stratégique, Autre facteur de la part prépondérante du SaaS dans le technologique, que commerciale. L’investissement dans secteur, le classement 2015 intègre environ 160 éditeurs le Cloud et le SaaS par les entreprises françaises répond réalisant tout ou partie de leur chiffre d’affaires par ce canal. au besoin global d’agilité dicté par l’économie numérique et à la nécessité de développer des business models autour des usages et des utilisateurs. A noter la progression notable du Big data qui se positionne en quatrième priorité technologique du secteur alors qu’il n’était que la septième priorité un an plus tôt. 12 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Le décisionnel et le Big Data rejoignent les domaines traditionnels du SaaS Les activités du CRM (Customer Relationship Management) Perspectives Cloud et du marketing sont perçues comme la principale source (Échantillon de 309 sociétés) d’opportunité du Cloud avec la collaboration et la gestion de contenu. Respectivement 24 % et 22 % des éditeurs les CRM et Marketing 24 % 19 % 13 % Collaboration et 22 % 17 % 18 % placent dans leur premier choix. gestion de contenu Les logiciels d’infrastructure et le décisionnel et le Big data Logiciels d'infrastructure 14 % 8 % 9 % sont également considérés comme d’importants leviers de Décisionnel et Big data 13 % 20 % 22 % croissance : ils comptabilisent respectivement 14 % et 13 % RH et paie 7 des voix. Il est à souligner que ce dernier pilier (décisionnel % 5 % 10 % et Big data) parvient en tête du second choix des éditeurs, Gestion de la supply chain 5 % 7 % 6 % Premier choix laissant présager un fort potentiel de développement. Comptabilité et gestion 3 % 7 % 11 % Second choix Troisième choix Plateforme de 3 % 7 % 9 % développement Solution de gestion 3 % 5 % 4 % des achats 2 % % Suite bureautique 3 % 3 2 % PLM 2 % 3 % 0 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 60 % Source EY - Syntec Numérique Un équilibre des modalités d’hébergement Hébergement en propre ? Serveurs localisés en France ? (Échantillon de 309 sociétés) (Échantillon de 309 sociétés) 1 % 3 % 50 % 49 % 49 % 49 % Oui Oui Non Non Ne sait pas Ne sait pas Source EY - Syntec Numérique Source EY - Syntec Numérique Les éditeurs font pour moitié le choix d’externaliser l’hébergement de leurs logiciels et pour moitié de l’internaliser. De même, les serveurs sont également répartis entre la France et l’étranger. Cette répartition apporte un éclairage sur les réflexions en cours sur la fiscalité du cloud et la souveraineté des données. Le fait d’avoir externalisé leurs serveurs, pour des raisons pratiques ou financières, ne doit toutefois pas occulter la tendance de fonds relative à la sécurité des accès, ainsi que des données stockées et échangées. e 5 édition - Octobre 2015 13

Sécurité : préoccupation majeure des éditeurs Exposition à des risques en matière de sécurité Les éditeurs sont près de 77 % à considérer être exposés à (Échantillon de 309 sociétés) des risques de sécurité. Si le Cloud est défini comme une priorité technologique par 23 % de nombreux acteurs du secteur, il introduit également une responsabilité nouvelle pour les éditeurs qui deviennent responsables de la sécurité des données de leurs clients. 77 % Oui Non Source EY - Syntec Numérique Croissance externe pour changer d’échelle Croissance externe à court/moyen terme Localisation des acquisitions (Échantillon de 309 sociétés) (Échantillon de 309 sociétés) 17 % 12 % 16 % 10 % 49 % France 34 % Étranger Oui 40 % 22 % Les deux Non Non Ne sait pas Ne sait pas Source EY - Syntec Numérique Source EY - Syntec Numérique Véritable filière d’excellence française, le secteur des logiciels est le symbole d’une économie résolument axée sur l’innovation, la croissance et la conquête de nouveaux marchés. Près d’une société interrogée sur deux envisage de réaliser des opérations de croissance externe à court ou moyen terme (49 % des éditeurs du panel). Le secteur reste pour le moment majoritairement tourné vers des partenariats nationaux (à hauteur de 37 %). Les opérations à l’étranger ne concentrent en revanche que 10 % des intentions d’acquisition, mais les éditeurs sont 21 % à envisager des opérations sur plusieurs marchés. Cette stratégie peut permettre à des sociétés d’atteindre la taille critique recherchée et d’accroître leur présence à l’international. 14 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Classement Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français Or Top 250 Or : Top 250 Argent : Top 250 Bronze : 10 premiers de chaque catégorie 50 premiers du classement général 250 premiers du classement général Top 10 par catégorie Catégorie des éditeurs “Sectoriels” Classement Classement Entreprise Chiffre d'affaires Chiffre d'affaires “Sectoriels” n-1 édition 2014 en M€ total 2014 en M€ 1 1 DASSAULT SYSTEMES 2 078,6 2 346,7 2 2 CRITEO 745,1 745,1 3 3 MUREX S.A.S. 374,0 374,0 4 4 CEGEDIM 312,0 493,5 5 5 SOPRA STERIA 270,7 3 370,1 6 6 LINEDATA SERVICES 158,0 158,0 7 7 BERGER-LEVRAULT 122,8 122,8 8 8 GFI INFORMATIQUE 106,3 804,0 9 22 ULLINK 97,0 97,0 10 9 ISAGRI 95,0 140,0 Catégorie des éditeurs “Horizontaux” Classement Classement Entreprise Chiffre d'affaires Chiffre d'affaires “Horizontaux” n-1 édition 2014 en M€ total 2014 en M€ 1 2 AXWAY SOFTWARE 261,6 261,6 2 3 CEGID 243,0 266,6 3 6 SOPRA STERIA 174,7 3 370,1 4 4 NEOPOST 166,2 1 113,4 5 5 ESI GROUP 111,0 111,0 6 11 GENERIX GROUP 55,6 55,6 7 10 TALENTIA SOFTWARE 54,5 54,5 8 11 ESKER 46,1 46,1 9 20 MEGA INTERNATIONAL 37,3 37,3 10 16 SWORD 34,2 117,1 Catégorie des éditeurs “Particuliers et jeux” Classement Classement Entreprise Chiffre d'affaires Chiffre d'affaires “Particuliers et jeux” n-1 édition 2014 en M€ total 2014 en M€ 1 1 UBISOFT 1 440,0 1 440,0 2 2 GAMELOFT 227,3 227,3 3 3 AVANQUEST 110,9 110,9 4 5 FOCUS HOME INTERACTIVE 43,8 43,8 5 6 PRETTY SIMPLE 31,0 31,0 6 4 ANKAMA 30,0 41,0 7 7 BIGBEN INTERACTIVE 17,5 184,8 8 8 QUANTIC DREAM 12,5 12,5 9 10 ARKANE STUDIO 9,3 9,3 10 nc ATARI 8,0 8,0 Source EY e 5 édition - Octobre 2015 15

Classement général Rang dans chaque catégorie Chiffre Chiffre Rang Entreprise d'affaires d'affaires "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers édition 2014 total 2014 et jeux" en M€ en M€ 1 DASSAULT SYSTEMES 2 078,6 2 346,7 1 2 UBISOFT 1 440,0 1 440,0 1 3 CRITEO 745,1 745,1 2 4 SOPRA STERIA 445,4 3 370,1 5 3 5 MUREX S.A.S. 374,0 374,0 3 6 CEGEDIM 312,0 493,5 4 7 AXWAY SOFTWARE 261,6 261,6 1 8 CEGID 243,0 266,6 2 9 GAMELOFT 227,3 227,3 2 10 NEOPOST 166,2 1 113,4 4 11 LINEDATA SERVICES 158,0 158,0 6 12 BERGER-LEVRAULT 122,8 122,8 7 13 ESI GROUP 111,0 111,0 5 14 AVANQUEST 110,9 110,9 3 15 GFI INFORMATIQUE 106,3 804,0 8 16 ULLINK 97,0 97,0 9 17 ISAGRI 95,0 140,0 10 18 EFRONT 75,0 75,0 11 19 LECTRA 63,4 211,3 12 20 INFOVISTA 61,0 61,0 13 21 PRODWARE 59,9 174,8 14 22 GENERIX GROUP 55,6 55,6 6 23 CASSIOPAE 55,5 55,5 15 24 TALENTIA SOFTWARE 54,5 54,5 7 25 FIDUCIAL INFORMATIQUE 53,5 65,9 16 26 MIPIH 50,3 62,9 17 27 SAB 49,7 49,7 18 28 ESKER 46,1 46,1 8 29 PHARMAGEST 46,0 115,0 19 30 SEPTEO 45,5 72,0 20 150 31 TRACE ONE 44,0 52,0 21 32 FOCUS HOME INTERACTIVE 43,8 43,8 4 33 DALET 42,1 42,1 22 34 GRAITEC 42,0 47,2 23 35 MAINCARE SOLUTIONS 38,8 51,1 24 36 DL SOFTWARE 38,2 44,6 25 37 MEGA INTERNATIONAL 37,3 37,3 9 38 EBP INFORMATIQUE 35,0 35,0 111 12 Source EY 16 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Rang dans chaque catégorie Chiffre Chiffre Rang Entreprise d'affaires d'affaires "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers édition 2014 total 2014 et jeux" en M€ en M€ 38 NEOXAM 35,0 35,0 26 39 SWORD 34,2 117,1 10 40 CAST 33,2 33,2 11 41 PRETTY SIMPLE 31,0 31,0 5 42 CEGI 30,2 30,2 27 43 OODRIVE 30,2 30,2 13 44 GROUPE SIGMA 30,0 64,0 14 44 ANKAMA 30,0 41,0 6 45 EVERTEAM 29,5 29,5 15 45 CIRIL 29,5 29,5 33 68 46 IPANEMA TECHNOLOGIES 29,0 29,0 16 47 DIMO SOFTWARE 28,6 28,6 17 48 BODET SOFTWARE 28,4 28,4 18 49 MISSLER SOFTWARE 27,5 27,5 28 50 HUBWOO 27,5 27,5 19 51 TESSI 27,0 247,1 20 52 CYLANDE 26,4 31,5 29 53 VOCALCOM 26,0 43,0 21 54 PROGINOV 25,0 25,0 22 55 PLANISWARE 25,0 39,5 24 55 ARKOON NETWORK SECURITY + NETASQ (AIRBUS) 25,0 26,0 23 56 SOFTATHOME 25,0 25,0 30 57 A-SIS 24,0 25,0 31 58 MEDASYS 23,7 23,7 32 59 PROWEBCE 23,0 91,0 34 60 KDS 22,7 22,7 35 61 PROLOGUE 22,3 22,3 25 62 IGE + XAO 22,0 26,3 26 63 HARVEST 21,6 21,6 36 64 TALENTSOFT 21,5 21,5 27 65 ITESOFT 21,5 21,5 28 66 DARVA 21,5 21,5 37 67 HARDIS GROUP 20,0 62,0 38 67 META 4 20,0 54,0 29 68 SOLWARE 20,0 23,7 39 69 BI-SAM 19,5 19,5 40 70 OPENTRUST 19,3 19,3 41 71 SLIB 19,1 19,1 42 Source EY e 5 édition - Octobre 2015 17

Rang dans chaque catégorie Chiffre Chiffre Rang Entreprise d'affaires d'affaires "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers édition 2014 total 2014 et jeux" en M€ en M€ 72 ASTELLIA 19,0 51,2 44 72 MISMO INFORMATIQUE 19,0 19,0 43 73 IVALUA GROUPE 18,3 18,3 45 74 AT INTERNET 17,7 17,7 30 75 BIGBEN INTERACTIVE 17,5 184,8 7 76 RSI 17,4 17,4 46 77 VIF 17,2 17,2 47 78 GROUPE JVS 17,0 26,3 48 79 DIVALTO 16,9 16,9 31 80 4D 16,5 16,5 32 81 SOFTWAY MEDICAL 16,3 25,1 49 82 LOMACO 16,3 16,3 50 83 EASYVISTA 16,0 19,4 36 83 WITBE 16,0 16,0 33 83 TINUBU SQUARE 16,0 16,0 35 83 QOSMOS 16,0 16,0 34 84 DICTAO 15,7 16,0 37 85 INFOPRO DIGITAL 15,0 300,6 52 85 FINANCE ACTIVE 15,0 16,0 51 86 QUALIAC 14,8 14,8 38 87 RAYONNANCE TECHNOLOGIES 14,6 14,6 39 88 COHERIS SA 14,6 14,6 53 89 SYNERTRADE 14,2 14,2 40 90 SIDETRADE 14,1 14,1 41 91 PC SOFT 14,0 17,0 42 92 SILOG 13,9 13,9 43 93 DATAFIRST 13,7 13,7 54 94 FUTURMASTER 12,9 12,9 55 95 SPLIO 12,7 12,7 56 96 QUANTIC DREAM 12,5 12,5 8 97 INFOLOGIC 12,3 12,3 57 98 CBA INFORMATIQUE LIBERALE 12,0 12,0 58 99 GROUPE COGESER 12,0 45,0 59 99 AKANEA 12,0 15,0 60 99 GEOCONCEPT 12,0 12,0 44 100 DENY ALL 11,8 11,8 45 101 ACTEOS 11,6 11,6 46 102 EFFISOFT 11,6 11,6 61 Source EY 18 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Rang dans chaque catégorie Chiffre Chiffre Rang Entreprise d'affaires d'affaires "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers édition 2014 total 2014 et jeux" en M€ en M€ 103 IP-LABEL 11,5 11,5 47 104 GROUPE NP6 11,4 13,2 48 105 ARPEGE 11,4 11,4 62 106 ORDIROPE 11,3 11,3 63 107 PRESTASHOP 11,2 11,3 64 108 SALVIA DEVELOPPEMENT 11,1 11,1 65 109 KLEE GROUP 11,0 43,0 49 109 IGA 11,0 15,0 66 110 SEFAS 11,0 11,0 50 111 A2IA 10,8 10,8 67 112 GROUPE T2I 10,7 24,6 68 113 ACD GROUPE 10,5 10,5 69 114 VISIATIV 10,4 49,7 70 115 ACH @T SOLUTIONS 10,3 10,3 71 116 EVERWIN 10,3 10,3 51 117 WYPLAY 10,2 10,2 72 118 CARL SOFTWARE 10,1 10,1 52 119 IRIUM 10,0 10,0 73 120 DOCAPOST - SEFAS INNOVATION 10,0 450,0 53 120 CORYS T.E.S.S (AREVA) 10,0 27,0 74 120 EUDONET 10,0 10,0 54 121 EVERYS 9,9 9,9 75 122 ENOVACOM 9,7 9,7 76 123 INVOKE 9,5 9,5 77 124 ACA 9,5 19,0 130 69 124 EUDOWEB 9,5 9,5 55 125 BUSINESS DOCUMENT 9,4 9,4 56 126 ARCHIMED 9,3 9,3 57 127 ARKANE STUDIO 9,3 9,3 9 128 MULTIPOSTING 9,1 9,1 58 129 EVOLUCARE 9,0 16,0 78 129 EPTICA 9,0 10,0 79 130 STREAMWIDE SA 8,9 9,3 80 131 AUGURE 8,9 8,9 81 131 MEILLEURE GESTION 8,9 8,9 59 132 CLIP INDUSTRIE 8,9 8,9 82 133 ARC INFORMATIQUE 8,8 10,3 60 134 AKIO SOFTWARE 8,8 8,8 61 Source EY e 5 édition - Octobre 2015 19

Rang dans chaque catégorie Chiffre Chiffre Rang Entreprise d'affaires d'affaires "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers édition 2014 total 2014 et jeux" en M€ en M€ 135 WEB100T (GROUPE) 8,8 8,8 83 136 ASYS 8,7 8,7 84 137 ID SYSTEMES 8,4 8,4 85 138 VIAREPORT 8,2 8,2 86 139 SYLOB 8,2 8,2 87 140 ARTURIA 8,1 8,1 88 141 CEDEXIS 8,1 8,1 89 142 PIXID 8,0 8,0 90 143 ATARI 8,0 8,0 10 144 ORCHESTRA (NOM COMMERCIAL) 8,0 8,0 91 145 OCTIME 7,8 7,8 62 146 LEGAL SUITE 7,7 7,7 92 147 DIGITALEO 7,6 7,6 63 148 GROUPE YONI 7,5 7,5 93 149 INFOTEL 7,2 157,0 64 150 MGDIS 7,1 7,1 94 151 YMAG 7,0 7,0 95 152 AMPLITUDE STUDIOS 7,0 7,0 11 152 ASOBO STUDIO 7,0 7,0 12 152 DDS LOGISTICS 7,0 7,0 146 79 153 OLFEO 6,9 6,9 65 154 SIGNET S.A. 6,8 6,8 96 155 KAPIA SOLUTIONS 6,6 6,6 97 156 ANATOLE 6,6 6,6 66 157 AIGA 6,6 6,6 98 158 CECURITY.COM 6,6 6,6 67 159 ARTICQUE INFORMATIQUE 6,3 6,3 97 19 160 LINKFLUENCE 6,2 6,2 70 161 ILEX 6,2 6,2 71 162 STILOG IST 6,1 6,1 72 163 ELCIA 6,0 6,0 99 164 CYANIDE STUDIO 6,0 6,0 13 165 INES CRM SAS 5,9 5,9 73 166 ARKAMYS 5,9 5,9 100 167 SIVECO GROUP 5,8 5,8 74 168 HOLY-DIS 5,7 5,7 75 169 ISILOG 5,6 5,6 76 170 SYSPERTEC COMMUNICATION 5,5 5,5 101 Source EY 20 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Rang dans chaque catégorie Chiffre Chiffre Rang Entreprise d'affaires d'affaires "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers édition 2014 total 2014 et jeux" en M€ en M€ 171 SYMTRAX 5,5 5,5 77 172 AVM INFORMATIQUE 5,5 5,5 102 173 DIGITECH 5,4 5,4 103 174 COMITEO 5,4 5,4 104 175 JALIOS 5,2 5,2 78 175 ISCOOL ENTERTAINMENT 5,2 5,2 14 176 SAASWEDO 5,1 5,1 105 177 NETCO SPORTS 5,0 5,0 106 178 PRIOS GROUPE 5,0 5,0 122 114 178 ANUMAN INTERACTIVE SA 5,0 5,0 15 179 KOBOJO 4,8 4,8 16 180 LENGOW 4,8 4,8 107 181 WORKIT 4,7 4,7 80 182 LASCOM 4,6 7,7 108 182 WOOXO 4,6 4,6 81 183 CAR*BASE / POLYMONT GROUP 4,6 6,3 109 184 ASKIA 4,5 4,5 110 185 RODRIGUE 4,4 4,4 112 186 REPORT ONE 4,3 4,3 82 187 ALLSHARE 4,3 4,3 83 188 DECALOG 4,3 4,3 113 189 COSOLUCE SAS 4,2 4,2 114 190 BLUEWAY 4,2 4,2 84 191 FASTMAG - ACE INFORMATIQUE 4,2 4,2 115 192 IP LEANWARE 4,2 4,2 116 193 NUMEN 4,2 62,7 85 194 SYSGO 4,1 4,1 117 195 VAL INFORMATIQUE 4,0 4,0 121 143 196 ITNOVEM. 4,0 6,4 118 197 KIMOCE 4,0 4,0 86 198 BULKYPIX 4,0 4,0 18 198 ACUTE GAMES-BOOSTR 4,0 4,0 17 198 MIRAKL 4,0 4,0 119 199 WALLIX GROUP 4,0 4,0 87 200 NUXEO 3,8 3,8 88 201 ARCAD SOFTWARE 3,7 3,7 89 202 LEGISWAY 3,6 3,6 120 203 STRATEGIES 3,4 3,4 123 Source EY e 5 édition - Octobre 2015 21

Rang dans chaque catégorie Chiffre Chiffre Rang Entreprise d'affaires d'affaires "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers édition 2014 total 2014 et jeux" en M€ en M€ 204 KYLOTONN GAMES 3,3 3,3 20 205 DOLIST.NET 3,3 4,7 124 206 AQUITAINE INFORMATIQUE 3,3 3,3 125 207 SYSTANCIA 3,3 3,3 90 208 AKUITEO SAS 3,3 3,3 126 209 KURMI SOFTWARE 3,2 3,2 91 210 DON'T NOD ENTERTAINMENT 3,2 3,2 21 211 OBEO 3,2 3,2 92 212 ANTENIA 3,1 3,1 127 213 BEEMO TECHNOLOGIE 3,1 3,7 93 214 BMI SYSTEM 3,1 3,1 128 215 AMI SOFTWARE 3,1 3,1 94 216 ADDENDA SOFTWARE 3,0 3,0 95 217 3LI 3,0 11,2 129 218 GB AND SMITH 3,0 3,0 96 219 LEADMEDIA GROUP (EX MAKAZI GROUP) 2,9 28,0 98 220 ALCUIN 2,9 4,0 131 221 IADVIZE 2,8 4,2 132 221 TECHVIZ 2,8 2,8 99 222 SIX-AXE 2,7 5,6 133 223 LUCCA 2,7 2,7 100 224 SPHINX - SCEPIA INFORMATIQUE 2,7 2,7 134 225 SAS COFISOFT 2,7 2,7 135 226 ELECTION-EUROPE 2,6 2,6 136 227 CILEA 2,6 2,6 137 228 CONTENT SQUARE 2,5 2,5 138 228 AMELKIS 2,5 2,5 139 229 EVENIUM SA 2,4 2,4 140 230 PLAYSOFT 2,4 3,0 22 230 OMEGA FINANCIAL SOLUTIONS 2,4 2,4 141 231 MDB PROCUREMENT - ADORIA 2,3 2,3 142 232 CREATIVE IT 2,3 2,3 101 233 ALTAYS 2,2 2,2 143 234 SCIMOB 2,1 2,1 23 Source EY 22 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Rang dans chaque catégorie Chiffre Chiffre Rang Entreprise d'affaires d'affaires "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers édition 2014 total 2014 et jeux" en M€ en M€ 235 RESOLUTION INFORMATIQUE 2,1 2,1 144 236 DISTENE 2,1 2,1 102 237 QUALNET 2,0 2,0 103 238 CONTEXTOR SAS 2,0 2,0 104 239 ACTIBASE 2,0 2,0 145 240 EURO SYS FRANCE 2,0 2,0 105 240 MOTION TWIN 2,0 2,0 25 240 FEERIK GAMES 2,0 2,0 24 241 ELCIMAÏ FINANCIAL SOFTWARE 2,0 2,0 147 242 SYNOX GROUP 2,0 4,0 106 243 INFOELSA 1,9 1,9 148 244 FINALCAD 1,9 2,0 149 245 ADOUR GESTION INFORMATIQUE 1,8 2,8 151 157 245 ALL4TEC 1,8 2,6 108 245 REFRESH IT SOLUTIONS 1,8 2,5 107 246 BRAINWAVE SAS 1,8 1,8 109 247 CENTREON 1,8 2,7 110 248 PROSIM 1,7 1,7 150 249 C4M PROD 1,6 1,6 26 250 LMBA 1,6 1,6 152 251 NAELAN SOFTWARE 1,6 1,7 111 252 NQI 1,6 2,8 112 253 ALINTO 1,5 1,5 153 254 SQI 1,5 2,0 154 254 EURECIA 1,5 1,5 113 255 XWIKI SAS 1,5 2,1 115 256 VEKIA 1,5 2,0 155 257 VISEO 1,4 111,8 161 161 258 ROYAL CACTUS 1,4 1,4 27 259 EUKLES SOLUTIONS 1,4 1,4 156 260 DANEM 1,4 3,0 157 261 WISEMBLY 1,4 1,4 116 262 ABC ENGINEERING 1,3 1,3 158 263 LIMSEO 1,3 1,3 160 263 PAESOFT 1,3 1,3 159 264 VIRTUAL REGATTA 1,3 1,3 28 265 PHL SOFT 1,3 1,3 117 266 INTERACTION GAMES 1,3 3,2 29 267 ALIZEE INFORMATIQUE 1,3 1,5 183 132 268 ISIWARE 1,2 1,2 118 269 NEKO ENTERTAINMENT 1,2 1,2 30 Source EY e 5 édition - Octobre 2015 23

Rang dans chaque catégorie Chiffre Chiffre Rang Entreprise d'affaires d'affaires "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers édition 2014 total 2014 et jeux" en M€ en M€ 269 CELSIUS ONLINE 1,2 1,2 31 270 VIAVOO 1,1 1,1 119 271 EUREKA SOLUTIONS 1,1 2,6 120 272 DATAIKU 1,1 1,1 121 272 OUAT ENTERTAINMENT 1,1 1,1 32 273 CILASOFT 1,1 1,1 122 274 GAC TECHNOLOGY 1,1 1,1 123 275 POLE STAR 1,1 1,4 162 276 GENYMOBILE 1,0 2,8 165 163 277 ALGO'TECH INFORMATIQUE 1,0 1,0 163 278 HITECH SOFTWARE 1,0 1,0 164 279 EASYBILL/SELLSY 1,0 1,0 124 280 PRADEO 1,0 1,0 125 281 STREAMDATA.IO 1,0 1,2 126 282 SQUORING TECHNOLOGIES 1,0 1,0 127 283 CLARILOG FRANCE 1,0 1,0 128 284 QUOTIUM TECHNOLOGIES 0,9 4,9 129 285 ATELIER 801 0,9 0,9 33 286 M2MSOFT 0,9 0,9 130 286 DOCDOKU 0,9 0,9 131 287 URBANS 0,9 1,6 166 288 SOCIALSHAKER 0,9 1,1 133 289 HELIX DEVELOPPEMENT 0,9 1,0 174 158 290 BMIA 0,9 0,9 134 291 LUCKY CART 0,9 0,9 167 292 JAMESPOT 0,8 0,8 135 293 PROXEM 0,8 0,9 168 294 SYKIO 0,8 0,8 169 295 KRONO-SAFE 0,8 0,8 170 296 MOMINDUM 0,8 0,8 136 297 TECHFORM 0,8 0,8 171 298 BLUE MIND 0,8 0,8 137 299 OSTENDI 0,7 0,7 138 300 QOS ENERGY 0,7 0,7 172 301 ALPHA-3I 0,7 2,8 173 302 3DDUO 0,7 1,2 140 35 303 LOGICIELNET 0,7 0,7 175 304 GETPLUS 0,7 0,7 176 305 MOSKITOS 0,6 0,6 139 306 OPENDATASOFT 0,6 0,6 141 307 THE GRIZZLY LABS 0,5 0,5 34 Source EY 24 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Rang dans chaque catégorie Chiffre Chiffre Rang Entreprise d'affaires d'affaires "Sectoriels" "Horizontaux" "Particuliers édition 2014 total 2014 et jeux" en M€ en M€ 308 VIANEO 0,5 0,5 142 309 EWALIA 0,5 1,3 144 310 ODASEVA TECHNOLOGIES 0,4 0,4 145 311 VIP CONCEPT 0,4 0,4 177 312 EL2I INFORMATIQUE 0,4 0,4 178 313 INGETELDATA 0,4 1,0 179 314 EMPLITUDE 0,4 0,4 180 315 NANOCLOUD 0,4 0,4 146 316 GEOLOC SOFTWARE 0,4 0,5 147 317 SAVSOFT 0,4 0,4 181 318 ITYCOM 0,4 1,2 148 319 NORMATION SAS 0,4 0,4 149 320 FS2I - LOGITRAM 0,4 1,1 182 321 AXXONE SYSTEM 0,3 0,3 190 160 322 UMANLIFE 0,3 0,3 184 323 MARKETING 1BY1 0,3 0,3 185 324 OVELIANE 0,3 0,3 186 325 SICONSULT 0,3 0,3 151 326 EASYRECRUE 0,3 0,3 187 327 KWAGA 0,3 0,3 152 328 LEGALBOX SAS 0,3 0,3 153 329 PHD BUSINESS SOLUTIONS 0,3 0,6 188 170 330 PERFOWEB 0,2 0,2 154 331 SAS EVODE 0,2 0,2 155 332 ACLEA 0,2 0,3 189 168 333 CREASOFT51 0,2 0,3 156 334 ITRUST 0,2 0,8 159 335 REALYTICS 0,1 0,1 191 336 BITTLE 0,1 0,1 162 337 SECLUDIT 0,1 0,1 164 338 ZELOG 0,1 0,1 165 339 DREAMQUARK 0,1 0,1 192 340 ROZO SYSTEMS SAS 0,1 0,1 166 341 AZALEAD SOFTWARE SAS 0,1 0,1 167 342 VALWIN 0,0 0,0 193 343 SSCI KALLISTE 0,0 0,0 169 344 PROLIPSIA 0,0 0,0 171 Source EY e 5 édition - Octobre 2015 25

Notes ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................................................. e 5 édition - Octobre 2015 26

27 Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

EY | Audit | Conseil | Fiscalité et Droit | Transactions Syntec Numérique EY est un des leaders mondiaux de l’audit, du conseil, de la fiscalité Chambre Professionnelle des Sociétés de Conseil et de services et du droit, des transactions. Partout dans le monde, notre expertise informatiques, des Éditeurs de Logiciels et des sociétés de Conseil en et la qualité de nos services contribuent à créer les conditions de la Technologies, Syntec Numérique représente plus de 1 200 membres, confiance dans l’économie et les marchés financiers. Nous faisons soit près de 80 % du chiffre d’affaires et des effectifs de la profession grandir les talents afin qu’ensemble, ils accompagnent les organisations (400 000 collaborateurs, 42 milliards d’euros). vers une croissance pérenne. C’est ainsi que nous jouons un rôle actif Présidé depuis juin 2010 par Guy Mamou-Mani, Syntec Numérique dans la construction d’un monde plus juste et plus équilibré pour contribue au développement des Technologies de l’Information et nos équipes, nos clients et la société dans son ensemble. de la Communication et de leurs usages, assure la promotion des EY désigne l’organisation mondiale et peut faire référence à l’un ou entreprises des Logiciels & Services et la défense des intérêts plusieurs des membres d’Ernst & Young Global Limited, dont chacun collectifs professionnels. est une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, syntec-numerique.fr société britannique à responsabilité limitée par garantie, ne fournit pas de prestations aux clients. Retrouvez plus d’informations sur notre organisation sur www.ey.com. En partenariat avec : © 2015 Ernst & Young et Associés. Tous droits réservés. DE Aucune Studio EY France - 1509SG184 Document imprimé conformément à l’engagement d’EY de réduire son empreinte sur l’environnement. Cette publication a valeur d’information générale et ne saurait se substituer à un conseil professionnel en matière comptable, fiscale ou autre. Pour toute question spécifique, vous devez vous adresser à vos conseillers. ey.com/fr Contacts EY Syntec Numérique Franck Sebag Boris Mathieux Associé, Ernst & Young et Associés Délégué Editeurs Tél. : +33 1 46 93 60 00 Tél. : +33 1 44 30 49 69 Email : [email protected] Email : [email protected] Twitter : @frsebag Anne-Julie Ligneau Jean-Christophe Pernet Déléguée à la Communication Senior Manager, Ernst & Young et Associés Tél. : +33 1 44 30 93 00 Tél. : +33 1 46 93 60 00 Email : [email protected] Email : [email protected] Twitter : @JCPernet Pierre-Alexandre Feuillet Manager, Ernst & Young et associés Tél. : +33 1 46 93 60 00 [email protected] Louisa Melbouci Responsable Marketing TMT Tél. : +33 1 46 93 60 00 Email : [email protected]