Content thumbnail Baromètre de l’attractivité de la France, Les cartes en main - Mai 2017

wwwwwwwww..ee.eyyy..cc.com/om/om/atatfrtrtr/atactivactivtractiviteneenessess 3Nos handicaps de compétitivité persistent La compétitivité freine Prudence des investisseurs Alerte sur les sièges sociaux encore l’attractivité sur les projets et la e 5 rang européen Fiscalité, simplification, droit du travail création d’emplois L’accueil de sièges sociaux et coût du travail restent de lourds freins Les intentions de projets à court (16 en 2016, soit 7 fois de compétitivité aux yeux des dirigeants. terme demeurent timides (22 % vs. moins qu’au Royaume- Ils empêchent la France de combler son 24 % dans l’enquête de 2016) et les Uni) reste à un niveau très déficit d’attractivité. investissements restent peu créateurs insuffisant et la France ne Les 4 principales réformes attendues par les d’emplois (22 emplois par projet vs. 44 e investisseurs étrangers : se classe qu’au 5 rang européen. Les en moyenne européenne). perspectives de transferts liées au Brexit Fiscalité 55 % ne suffiront pas à régler la question Simplification 46 % stratégique des fonctions décisionnelles. Droit du travail 39 % 2016 24 % Coût du travail 31 % 2017 22 % 4Mais le potentiel français reste considérable La mutation territoriale, industrielle L’image de la France à et sectorielle est en bonne voie l’étranger sur la bonne voie L’économie numérique (36 %), l’énergie (32 %) et la santé 41 % des décideurs estiment que la (22 %) obtiennent l’assentiment des dirigeants étrangers, promotion de la France à l’international et correspondent à la plupart des priorités affichées de la est efficace (vs. 53 % qui sont d’avis « Nouvelle France Industrielle ». contraire) et surtout plus convaincante désormais pour ceux qui ne sont pas encore investisseurs en France (+20 « Start-up Nation » points par rapport à la moyenne des décideurs interrogés). L’entrepreneuriat à la française s’affirme : 58 % des dirigeants interrogés pensent que la politique mise en œuvre pour encourager la création de start-up est efficace (+14 points par 61 % rapport à 2016). d’opinion positive chez les décideurs non implantés Baromètre EY de l’attractivité de la France − Mai 2017 5

Baromètre de l’attractivité de la France, Les cartes en main - Mai 2017 - Page 5 Baromètre de l’attractivité de la France, Les cartes en main - Mai 2017 Page 4 Page 6