Content thumbnail Baromètre de l’attractivité de la France, Les cartes en main - Mai 2017

wwwwww..eeyy..ccom/om/frfr//atattrtractivitactivitee Témoignage Ludovic Subran Chef économiste, Euler Hermes et Directeur de la recherche, Allianz La France doit redoubler d’efforts pour redevenir incontournable La France connaît un formidable En 2017 et en 2018, il faut jouer Pour cela, il faut absolument de rebond d’attractivité en 2016. Victoire ? notre va-tout car les attentes envers la stabilité dans les règles du jeu que En partie seulement : cette bonne notre pays sont fortes, et l’écart avec nos nous posons pour les investisseurs nouvelle doit être mise en regard avec les deux grands concurrents allemand et étrangers. Et surtout, il faut mettre piètres performances de l’année passée. britannique, s’il s’est réduit, est toujours en scène la spécificité de la France En 2015, nous avons en effet souffert de là. Il faut en effet continuer les réformes et le fait qu’elle est, ou sera demain notre immobilisme et des conséquences pour rattraper le retard d’attractivité « l’endroit où il faut être ». Autrement du choc fiscal de 2012. Alors que mais il est essentiel de comprendre dit, il s’agit non seulement de réformer d’autres pays européens accéléraient, que ces mêmes réformes ne seront pas mais aussi d’incarner une politique à la fois boostés par leurs réformes et suffisantes pour attirer ceux qui hésitent offensive d’attractivité pour les nouveaux une conjoncture favorable – énergie bon ou simplement ceux qui ne connaissent investisseurs, une direction qui sache marché, faible coût du crédit, reprise pas déjà les nombreux atouts de la associer les atouts du site France. en Europe –, la France, elle, faisait du France. En introduisant davantage de Parmi eux, on peut citer notre ancrage surplace. flexibilité ou en modérant notre fiscalité, européen, notre démographie et notre En 2016, la France revient dans nous ne ferons que nous mettre, au résilience naturelle. S’il faut aller plus la partie. Les premières réformes mieux, au niveau de nos concurrents. loin, il nous faudra plutôt miser sur notre commencent à porter leurs fruits – entrée Pour que la France (re)devienne une place productivité, notre recherche et notre en action du CICE, évolution du droit forte indiscutable, il faut aller plus loin. innovation, nos infrastructures, notre État du travail –, les premiers coups de pub Ne nous contentons pas de suivre et de actionnaire. La bonne nouvelle, c’est que aussi (French Tech, French Touch, French rattraper, nous devons être devant. le timing a rarement été aussi favorable ; Fab). La France a pris conscience de la nous avons bien toutes les cartes en nécessité de se transformer et d’être main. acteur de sa marque. Baromètre EY de l’attractivité de la France − Mai 2017 9

Baromètre de l’attractivité de la France, Les cartes en main - Mai 2017 - Page 9 Baromètre de l’attractivité de la France, Les cartes en main - Mai 2017 Page 8 Page 10