Content thumbnail Baromètre de l’attractivité de la France, Les cartes en main - Mai 2017

Le numérique est désormais Top 3 des pays européens pour les projets d’investissements étrangers notre 1er levier de croissance dans le numérique (2016) Depuis plusieurs années, la France investit dans et autour du numérique, dans Pays Nombre de projets 2016 Évolution 2015-2016 des secteurs d’avenir et à haute valeur ajoutée (électronique de haut niveau, 1. Royaume-Uni 215 -2 % nanobiotechnologies, ville intelligente, 2. Allemagne 161 0 % économie des données, internet des objets, 3. France 95 +30 % robotique…). Ces efforts sont désormais Source : European Investment Monitor, EY, 2017 visibles : les investisseurs sont confiants dans les capacités de la France à tirer Cette progression de la France est profit de ses atouts dans l’économie particulièrement nette à la lumière er numérique, 1 levier d’attractivité pour des performances de nos concurrents 36 % d’entre eux (11 points de plus qu’en européens : certes, la France est 2016). toujours distancée par le Royaume-Uni Par ailleurs, en 2016, le numérique est le et l’Allemagne en termes de nombre de e 2 secteur qui recueille le plus de projets projets liés au numérique et d’emplois internationaux, juste derrière les services créés, mais le fait qu’elle soit la seule de ces aux entreprises, dont la dynamique est trois nations à avoir progressé témoigne de étroitement liée à l’économie digitale : son attractivité en la matière. DataDirect Networks, leboncoin, Indeed.com, Twitter… La digitalisation de l’économie renforce la porosité des secteurs d’investissements qui s’alimentent les uns, les autres. 30 Baromètre EY de l’attractivité de la France − Mai 2017

Baromètre de l’attractivité de la France, Les cartes en main - Mai 2017 - Page 30 Baromètre de l’attractivité de la France, Les cartes en main - Mai 2017 Page 29 Page 31