Content thumbnail Création sous tension

Musique La musique hexagonale séduit à l’étranger En 2013, le chiffre d’affaires de la Õlière musicale française (live et enregistrée) à l’export s’élève à 245 millions d’euros. Réels moteurs des exportations, la musique électronique « Made in France » ainsi que les grands classiques font du répertoire français le plus écouté au monde, après celui des Anglo-Saxons et des Américains. De plus, le groupe Universal Music détenu par la société française Vivendi reste en 2013 un des leaders mondiaux du marché de la musique. • Quelque s artistes français s’exportent très bien. En 2013, le single « Down the road » des quatre DJ de C2C a été certiÕé « Diamant », (plus de 500 000 singles vendus), Zaz a vendu à plus de 350 000 exemplaires son deuxième album Recto Verso (Sony Music France) à l’étranger, le quatuor Phoenix a exporté, quant à lui, plus de 200 000 albums, et sans surprise, le DJ français David Guetta a placé plus de 6 singles dans les meilleures ventes à l’export. • L es producteurs de spectacles de musiques actuelles contribuent également au rayonnement de la musique française, avec quelques tournées internationales très réussies, comme celle de Zaz par exemple. En revanche, leur chiffre d’affaires à l’export reste faible, à 27 millions d’euros en 2012, dont plus de 33 deux tiers réalisés en Europe . Marché numérique : un nouveau départ avec le streaming ? Structure du chiffre d’affaires numérique de ventes Avec une progression importante entre 2011 et 2013 de gros de musique enregistrée par pays en 2013 (+24), les ventes dématérialisées représentent plus Téléchargement Mobile Streaming d’un quart du marché de la musique enregistrée avec 170 millions d’euros. Le streaming (l’écoute en ligne États-Unis 77% 2% 21% sans téléchargement) est aujourd’hui le segment le plus dynamique du marché, et s’afÕrme comme un relais de Japon 75% 17% 8% croissance intéressant. Avec plus de deux millions de Français séduits par les formules d’abonnement proposées Royaume-Uni 79% 1% 20% par les plateformes en ligne (soit 500 000 de plus qu’en 2011) et 6 millions d’utilisateurs, les revenus du streaming Allemagne 81% 1% 18% légal représentent 44 des ventes de détail en 2013. Les différentes offres de streaming légal ont par ailleurs France 54% 5% 41% permis de détourner certains acteurs des pratiques de consommation illégale de contenus musicaux. Suède 6% 94% Pour autant, la bouffée d’oxygène apportée par le streaming Source : IFPI, 2014 légal à l’industrie musicale en France ne permet pas de compenser la chute des revenus issus de la vente physique de musique enregistrée et de retrouver le niveau de revenus générés dans les années 2000. 33 Irma, C2C, Zaz, Phoenix et Stromae champions 2013 de l’export, janvier 2014 e 32 2 Panorama de l’économie de la culture et de la création en France

Création sous tension - Page 38 Création sous tension Page 37 Page 39