Content thumbnail Création sous tension

Presse Un secteur important en termes marque de presse en version numérique, dont d’emplois et de chiffre d’affaires, 19 millions de « mobinautes » et 9 millions 82 hgjl†hYjmf]g^^j]\an]jkaÔ†] d’utilisateurs de tablettes . Avec un chiffre d’affaires global de 11,3 milliards Réduction des recettes d’euros et plus de 110 000 employés, le secteur publicitaires, diminution des de la presse (journaux, magazine et agences ventes : un secteur en crise de presse) reste la 4e ICC en termes de chiffre e d’affaires (en recul d’une place) et la 5 en termes La presse écrite est frappée de plein fouet par d’emplois. La presse écrite dans son ensemble l’effondrement des revenus des ventes et des reste le premier poste de consommation culturelle recettes publicitaires. Respectivement, elles ont des Français en valeur avec 6,80279 milliards baissé de 5 et de 17 entre 2011 et 2013. d’euros en 2012 consommés annuellement dans Le recul de la diffusion de journaux physiques, les journaux, revues et périodiques. Cette activité dû à l’émergence des supports numériques reste devant les spectacles et les activités (sites d’information généralistes pour la presse artistiques (avec 4,735 milliards), mais en léger nationale, blogs et sites spécialisés), a eu de retrait par rapport à 2011 (-1,1). Cette appétence profondes répercussions sur les acteurs du pour la presse écrite se traduit par une audience secteur. Les investissements publicitaires se forte : 65 des Français, soit 33 millions sont en effet tournés vers d’autres supports d’individus, lisent chaque jour au moins un titre de diffusion, affectant l’équilibre Õnancier des 81 de presse écrite (quotidien ou magazine). Elle est médias traditionnels. Par ailleurs, les éditeurs alimentée par une offre toujours diversiÕée avec de journaux et de magazines sont confrontés à plus de 4 300 titres de presse disponibles en 2011. une hausse des coûts d’approvisionnement et de Malgré une réduction générale entre 2010 et distribution qui remet fortement en question leur 2011 (-3,6), principalement due à l’effondrement modèle économique83. de la presse gratuite d’annonces (-68,7), l’offre de presse continue de se développer, Dans ce contexte difÕcile, le secteur de la presse principalement pour la presse spécialisée grand a subi une forte baisse de ses effectifs (-8,4 public (+6,9) et la presse nationale d’information des emplois directs entre 2011 et 2013), ce générale et politique (+8). Cette appétence pour qui montre que cette industrie est en cours de la presse est aujourd’hui renforcée grâce à la transformation structurelle, et à la recherche déclinaison des marques sur les supports digitaux de nouveaux modèles organisationnels et : 33 millions de Français lisent au moins une économiques. Évolution des recettes publicitaires et des ventes en valeur pour la presse écrite entre 2011 et 2013 En milliards d’euros -5% Presse gratuite Presse payante -28% Ventes par abonnements Ventes au numéro -15% 1% -10% 2011 2012 2013 81 Audipresse, Etude ONE 2014 82 Audipresse ONE GLOBAL V2 2015 Source : Panorama de l’économie de la culture et de la création en France, 2015 83 XerÕ, La presse quotidienne nationale et régionale, 2014 e 74 2 Panorama de l’économie de la culture et de la création en France

Création sous tension - Page 87 Création sous tension Page 86 Page 88