Content thumbnail Création sous tension

L’économie de la culture et de la création en 2013 Culture et attractivité touristique La France est la première destination Les retombées indirectes, comprises touristique mondiale, avec 84 comme les dépenses touristiques millions de visiteurs internationaux diverses (shopping, alimentation, en 201410. Cette attractivité est le restauration) issues d’un séjour à fruit de la richesse du patrimoine dimension culturelle, sont quant français, de la diversité de l’offre à elles estimées à 32,5 milliards touristique et de la visibilité de ses d’euros. Le secteur des arts visuels attractions culturelles et de loisirs. représente 86 de ces retombées Avec 38 sites classés au Patrimoine indirectes. mondial de l’humanité par l’UNESCO, L’organisation d’événements culturels 8 000 musées, plus de 2 000 à forte visibilité (comme les festivals festivals musicaux, et d’innombrables de musique ou les biennales) sont événements du spectacle vivant, des vecteurs de notoriété importants d’arts visuels, et de cinéma, il est peu pour les territoires qui les accueillent, surprenant que 56 des touristes les plaçant sous les projecteurs perçoivent la France comme une : destination 11 Bourges, Carhaix, Marciac sont autant « riche culturellement » . d’exemples de localités qui ont gagné L’économie de la culture est un une visibilité médiatique et touristique élément déclencheur dans le choix grâce à de prestigieux événements de la France comme destination culturels, devenus internationaux. touristique : 35 des touristes La fréquentation festivalière se traduit étrangers déclarant venir séjourner en retombées économiques directes : en France principalement pour le en 2013, l’ensemble des retombées 12 tourisme culturel . Les impacts touristiques dues au spectacle vivant directs des ICC sur le tourisme sont au sens large est estimé à plus de 14 estimés en 2013 à 2,327 milliards 1,3 milliard d’euros , correspondant d’euros, sous forme de billetterie aux dépenses d’hôtellerie, de 13 (musées, spectacles…) . restauration et d’activités de loisirs réalisées sur le territoire. Évaluation des retombées économiques du tourisme en France en 2013 En milliards d’euros Retombées Musique Cinéma indirectes 6% 0,005% 32,532 Mds€ Spectacle vivant Livres 2% 6% Arts visuels Retombées 86% directes 2,327 Mds€ Source : Ministère de la Culture et de la Communication, 2015, consolidation EY 2015 10 Enquête Annuelle des Visiteurs 12 Memento du Tourisme, 14 Estimation EY à partir des venant de l’étranger, INSEE, 2015 édition 2014, DGE des données de l’INSEE et 11 Analyse de l’image touristique 13 Estimation EY à partir des de la Direction Générale des de la France et de son Comptes Satellites du Tourisme Entreprises positionnement à l’étranger : (DGE 2013) et de l’Enquête EVE Synthèse – Ipsos Public Affairs/ (INSEE, 2013) Maison de la France, janvier 2007 e 16 2 Panorama de l’économie de la culture et de la création en France

Création sous tension - Page 19 Création sous tension Page 18 Page 20