Content thumbnail Création sous tension

Catherine Chagniot Directrice déléguée de la Fédération Nationale de la Presse d’Information Spécialisée (FNPS) ournellec © M. T • Quelle est la place de la presse d’information moyen utilisé pour s’informer sur l’actualité spécialisée et professionnelle au sein du de sa profession : 65 des professionnels secteur ? ne pourraient pas se passer de la lecture de La Fédération Nationale de la Presse leurs titres de presse professionnelle. 85 des d’Information Spécialisée (FNPS) regroupe, interviewés consultent les sites Internet de en 2014, 507 entreprises qui éditent quelque la presse professionnelle. 76 disent qu’elle 1 300 publications imprimées et 332 contribue à leurs besoins de formation. Nous publications en ligne, diffusées chaque année avons également pu noter un réel lien entre à près de 278 millions d’exemplaires avec des le lecteur et sa publication, car 78 se disent titres comme Esprit, La Semaine juridique, La être profondément attachés à leur presse et France agricole, Le Quotidien du médecin... 88 en ont une bonne opinion. Avec un chiffre d’affaires de 770 millions Pourtant, depuis quelques années, la presse d’euros en 2012, la presse technique et professionnelle souffre davantage que le reste 87 de la presse. En 2013, elle a enregistré une professionnelle représente 9 du chiffre baisse de 7 de son chiffre d’affaires (contre d’affaires de la presse éditeur (46 ventes, 89 88 5 pour la presse en général) . Sa diffusion 40 publicité, 14 chiffre d’affaires Internet) . a diminué de 6 en 2013 (contre -2,5 pour 90 • Comment se développe le secteur de la la presse en général) . EnÕn, elle a subi une presse d’information spécialisée ? baisse de 7 de ses recettes publicitaires en 91 Depuis 10 ans, la publicité commerciale 2013 contre -1,5 pour la presse en général . régresse, tandis que les recettes • Qui sont les salariés de la presse d’abonnements augmentent. En 2012, les professionnelle et spécialisée ? ventes par abonnements ont même constitué La presse professionnelle et spécialisée la part la plus importante des recettes, ce qui compte 13 347 salariés (16,5 des salariés de s’explique, entre autres, par la place qu’occupe la presse) dont 4 800 journalistes disposant la presse professionnelle et spécialisée auprès d’une carte de journaliste (soit 19 des du lectorat français. Elle touche près de 44 journalistes de la presse écrite et 13 du total d’entre eux. des journalistes). C’est la presse spécialisée qui D’après une étude réalisée en 2014 par l’IFOP, rassemble le plus de salariés après la presse la presse professionnelle est perçue comme magazine (30) et la presse quotidienne étant une presse crédible et Õable par 84 des 92 régionale (24) . personnes interrogées. Elle reste le principal 87 La FNPS rassemble la presse technique et professionnelle mais aussi la presse sociale et une partie de la presse spécialisée grand public. 88 DGMIC Enquête rapide 2012 89 DGMIC Enquête rapide 2013 90 OJD – OfÕce de justiÕcation de la diffusion 91 Kantar media ad intelligence 92 Observatoire des métiers de la presse – Cartes des journalistes professionnels en 2012 Création sous tension 77

Création sous tension - Page 90 Création sous tension Page 89 Page 91