Content thumbnail Création sous tension

Presse La carte de l’innovation pour inventer des nouveaux modèles économiques Les groupes de presse doivent encore inventer les nouveaux modèles économiques qui permettront de rentabiliser leurs applications et leurs solutions mobiles. Face à une offre très concurrentielle, l’enjeu est d’attirer le lectorat sur des plateformes et des applications toujours plus personnalisées qui enrichissent leur expérience, tout en proposant des contenus propriétaires de qualité. Face à l’augmentation des « mobinautes », consommateurs de contenus journalistiques sur smartphone, les applications doivent répondre à la multiplicité des usages et des modes de consommation selon les supports (formats courts/formats longs, Õls d’information en continu/Õls d’information thématiques…). Les pure players de la presse (Médiapart, Slate, HufÕngton Post, etc.), nés sur Internet, s’appuient sur le développement de modèles économiques originaux. Ils cherchent à se distinguer par des contenus qui tiennent compte des lecteurs, et leur offrent gratuitement des services associés. Ce travail d’expérimentation est actuellement en cours : les acteurs du secteur misent en effet sur l’innovation pour inventer un nouveau modèle économique. Ainsi, le groupe Amaury a lancé Õn 2014 son incubateur Amaury Lab, en partenariat avec le Paris région Lab, aÕn d’accueillir et accompagner des start-up qui travaillent sur la réunion des métiers de la presse et des métiers numériques. Trois thématiques y sont développées : le Big data, les objets connectés et l’expérience numérique des lecteurs. e 76 2 Panorama de l’économie de la culture et de la création en France

Création sous tension - Page 89 Création sous tension Page 88 Page 90