Content thumbnail Création sous tension

L’économie de la culture et de la création en 2013 Les offres numériques sont encore loin de compenser la chute des revenus issus des circuits traditionnels L’arrivée d’acteurs numériques dans pratiques agressives de tariÕcation (Google, Apple, réseaux sociaux). la quasi-totalité des secteurs des frais de port, les librairies sont La question de la répartition de (Amazon pour le livre, Deezer et particulièrement fragilisées et ont la valeur est d’ailleurs mise en avant Spotify pour le streaming musical, vu leurs emplois diminuer de 2 par le programme Marché Unique NetÖix pour la vidéo, par exemple) sur la période. Numérique de la Commission a ouvert au consommateur l’accès • L ’entrée des « Gafa » (Google, européenne présenté en mai 2015. à un catalogue élargi de biens Apple, Facebook et Amazon, Ces plateformes principalement culturels, via des politiques auxquels peut s’ajouter le « N » extra-européennes qui mettent à de tariÕcation particulièrement de NetÖix) a généré des tensions disposition des contenus créatifs attractives. dans les circuits traditionnels disposent d’un poids économique Si ces offres apparaissent de Õnancement de la création. considérable grâce à une force comme une aubaine pour les Ces tensions ont ouvert une de diffusion inégalée. L’enjeu est consommateurs, elles engendrent brèche dans les circuits de alors de trouver le juste équilibre aussi plusieurs « effets ciseaux » qui protection et de rémunération des entre ces acteurs et ceux qui fragilisent les économies culturelles auteurs, actuellement en débat fournissent les oeuvres et : contenus qui font une grande • Une chut e de certains marchés au niveau européen autour de partie de leur attrait pour le public. physiques : par exemple, le marché l’harmonisation paneuropéenne du DVD a ainsi perdu 53 de sa des droits de propriété intellectuelle. 3 valeur entre 2004 et 2013 . Dans le secteur du livre, les nouveaux • Mais l’enjeu principal reste la acteurs de la distribution entrent répartition de la valeur entre en concurrence directe avec les acteurs traditionnels, producteurs circuits traditionnels de vente de contenus créatifs et que sont les librairies : face à des intermédiaires dits « techniques » 3 Les dossiers du CNC n°330, Bilan 2013 e 14 2 Panorama de l’économie de la culture et de la création en France

Création sous tension - Page 17 Création sous tension Page 16 Page 18