Content thumbnail Création sous tension

Métiers et parcours de l’économie de la culture Passerelles intersectorielles Part des emplois de création, production et diffusion d’une Les métiers de l’économie culturelle se distinguent par œuvre culturelle dans l’ensemble des ICC une porosité importante entre métiers, mais également Diffusion entre industries, notamment entre le spectacle enregistré 28% et le spectacle vivant. À titre d’exemple, en 2011, 13 Création des salariés de l’art dramatique avaient cumulé un emploi 52% de comédien et un emploi de metteur en scène au cours 124 de l’année . Au sein d’une même branche, les individus peuvent donc être amenés à exercer différents métiers. Par ailleurs, la plupart des acteurs culturels travaillent dans plusieurs secteurs. 72 des intermittents du spectacle ont exercé des activités dans au moins deux branches en 2010125. Production Cet enrichissement des parcours professionnels a souvent 20% une incidence positive sur l’œuvre. À titre d’exemple, le Source : Panorama de l’économie de la culture et de la création en France, EY, 2015 cirque contemporain peut faire appel à des metteurs en piste extérieurs pour assurer la coordination des représentations, Appliquée à l’ensemble des industries créatives et et notamment des Õgures acrobatiques. culturelles, cette classiÕcation met en évidence la part Ces metteurs en piste, inÖuencés par d’autres arts prépondérante des métiers de création (52 des emplois (en particulier le théâtre et la danse), font prendre à l’œuvre 126 123 une esthétique différente . du secteur culturel) . Les secteurs de la musique, des arts visuels, du spectacle vivant et de la publicité sont ceux qui possèdent la plus grande proportion de métiers créatifs : ils représentent en effet entre 55 et 75 de leurs effectifs. Au sein des secteurs de l’audiovisuel (cinéma, TV, radio) et du jeu vidéo, ce sont à l’inverse les métiers de production qui sont statistiquement les plus présentés, 54 pour le secteur du jeu vidéo et 71 pour celui du cinéma. 123 Par convention, les emplois recensés dans les salles de spectacle (théâtres, opéras) ont été comptabilisés dans la catégorie « production », même s’ils peuvent intervenir tant au niveau de la création que de la diffusion d’une représentation (voir partie suivante). 124 Observatoire des métiers du spectacle vivant, Op. ci. 125 Audiens 126 Bense Ferreira Alver et Poulard, op. cit. Création sous tension 107

Création sous tension - Page 123 Création sous tension Page 122 Page 124