Content thumbnail Le livre blanc de la Renaissance digitale

distribution, une base de consommateurs, des mo‰ens humains ainsi …ue Cercle#12 : Confidentialité et e-réputation des capacités industrielles€ ˆes start‘up bénéficient par la suite d’un gain de visibilité et de crédibilité sur leurs activités€ Comment protéger les informations et la réputation šu reste, les entreprises …ui parviennent à établir ces nouvelles Šormes de de son entreprise ? collaboration découvrent les avantages …u’elles procurent en termes d’agilité et de rapidité à s’adapter aux évolutions d’un marché€ ”¸P”T Ž Guilhem Fouetillou, Cofondateur et Directeur Stratégie et Innovation, L’Open innovation est une démarche structurante Linkfluence ”T Pš‚T™‚” Ž Jean-Yves Poichotte, Directeur de la Sécurité des Systèmes pour les start-up et les grands comptes : d’Information, groupe SANOFI des solutions existent pour trouver un équilibre PÉ™D”NT D” ÉšN‚” Ž Pascal Beucler, Vice-président, MSLGROUP, Publicis vertueux. šN™MÉ Pš Ž Frédéric Simottel, BFM BUSINESS ˆes diŠficultés rencontrées pour mettre en œuvre ces nouvelles prati…ues sont réelles, en particulier en matière Ž Le constat est partagé : les collaborateurs • de partage des résultats Šuturs et d’exploitation des innovations partagées • de partage éventuel de la propriété intellectuelle nouvelle créée par la sont de plus en plus connectés collaboration et la quantité d’informations présentes • de règles de gouvernance, au •our le •our et à un niveau plus stratégi…ue ³entrée Ÿ sortie de partenaire, réallocation de financement, etc€´ sur les réseaux sociaux mérite d’être encadrée ˆes bonnes prati…ues consistent à nommer des é…uipes resserrées afin de par l’entreprise. supprimer des niveaux d’intermédiation …ui ralentissent la prise de décision Ž Guilhem Fouetillou, cofondateur et directeur de la stratégie chez Linkfluence un c‰cle d’une …uin‡aine de •ours pour une start‘up et de deux à trois mois pour un grand compte semble optimal€ donne le ton Ž « ˆes usagers, les consommateurs mais également les ”u égard à la diŠficulté de mise en œuvre d’un cadre de réŠérence entre collaborateurs, disposent de mo‰ens considérables, une sorte d’arme start‘up et grands comptes, l’intégration apparaît comme une solution nucléaire communicationnelle, …ue l’entreprise doit apprendre à gérer »€ ¤n eŠficace Ž « les grands comptes vont de plus en plus Šaire leur marché et assiste à une explosion de la masse de données accessibles et disponibles, ac…uérir des talents en rachetant des start‘up »€ Pour…uoi pas car « l’intérêt provenant tant de l’intérieur …ue de est de Šaire circuler la richesse », précise lara ‡elétra€ l’extérieur de l’entreprise€ Pour autant, les chiŠŠres nuancent cette vision, en Šaisant apparaître la perte ‚ontrairement aux idées reçues, la de capacité d’innovation et la perte des talents lors des opérations plupart des incidents …ui aŠŠectent d’intégration de start‘up dans les grands groupes€ ¤r « il n’‰ a pas de Šatalité l’image de mar…ue d’une entreprise générationnelle, les grands groupes sont prêts au changement » commente sont le Šait des collaborateurs€ ˆa Sylvie ­oseph, « il reste à se remonter les manches »€ capacité à appréhender ces données est donc cruciale pour la Cette envie de collaborer pourrait bénéficier d’un encadrement légal, un réputation d’une entreprise et la « Small Business Act » à la française mais qui nécessite de revisiter les confidentialité de ses inŠormations€ règles de libre concurrence… ‚onclu par Philippe Grand, EY „ƒ „„

Le livre blanc de la Renaissance digitale - Page 29 Le livre blanc de la Renaissance digitale Page 28 Page 30