Content thumbnail Les établissements d’enseignement supérieurà l’heure du pilotage

4. Logique de rapprochement : vers une prise en compte accélérée des enjeux de pilotage Les mouvements de recomposition du paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche se sont accompagnés d’un renforcement général du pilotage. Cette recomposition s’explique principalement par l’émergence des pôles de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) avec la loi de programme n° 2006-450 du 18 avril 2006 pour la recherche, jusqu’à des fusions d’universités qui se sont réalisées entre 2009 et 2014, et la loi n° 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, qui instaure des communautés d’universités et d’établissements (COMUE) et des logiques de site. Des démarches fréquentes Avez-vous déjà mis en œuvre par le passé une démarche de rapprochement de rapprochement/fusion ou de mutualisation de moyens avec une autre structure ? Les établissements d’enseignement supérieur s’inscrivent Oui largement dans les logiques de rapprochement. 16% Non 84% des répondants ont mis en œuvre par le passé une démarche de rapprochement/fusion ou de mutualisation de moyens avec une autre structure. 84% Ces rapprochements constituent un cadre privilégié pour le développement de la fonction de pilotage stratégique et opérationnel. Dans quel cadre cette démarche a-t-elle eu lieu ? 70% des établissements déclarent ainsi avoir mis en place Relations avec 26% 74% l'enseignement secondaire un pilotage spécifique dans le cadre de rapprochement. Ce développement de la fonction de pilotage est illustré au travers des Services indicateurs de pilotage ayant été créés suite à une mutualisation : inter-universitaires 58% 42% 60% des établissements disposent de tels indicateurs. A noter que, les rapprochements s’effectuent principalement Pôle de recherche 63% 37% en inter-universitaire, les rapprochements avec le secondaire et d'enseignement supérieur étant très limités. Oui Non La mise en place d’un pilotage Existe-t-il des indicateurs de pilotage ? Oui structuré et efficace Non 41% Ces démarches de fusion ont eu lieu pour la plupart des cas au 59% niveau des anciens pôles de recherche et d’enseignement supérieur, désormais remplacés par les COMUE. Les activités de recherche ont tout particulièrement bénéficié de ces rapprochements. Un pilotage spécifique du rapprochement a-t-il été mis en place ? Le développement de la capacité de pilotage des établissements Oui contribue ainsi au renforcement de la fonction de soutien de la Non recherche. 32% 68% Les établissements d’enseignement supérieur à l’heure du pilotage 47

Les établissements d’enseignement supérieurà l’heure du pilotage Page 48 Page 50