Content thumbnail Création sous tension

Métiers et parcours de l’économie de la culture Patrick Bézier angier Directeur général du groupe Audiens éphane Gr t © S • Im]dd]]kldYkh†[aÔ[al†\Ë9m\a]fk\Yfkd] Plus qu’une révolution, le numérique est au paysage des ICC ? service du formidable potentiel créatif de L’émergence de nouveaux modèles nos industries culturelles. On ne peut plus économiques, de nouveaux métiers, la appréhender le paysage culturel comme il y a disparition de certains, nous amènent dix ans, voire cinq, peut-être même trois. Cela à élever l’écho de la protection sociale : ne se fait pas sans difÕcultés économiques, l’accompagnement et la proximité y sont mais aussi sociales, principalement par toujours plus prégnants. Quels contenus manque d’anticipation. Notre intervention se donner à l’adage « pas de prestations sans trouve notamment là. cotisations » dans cette économie numérique • Quel est l’enjeu du numérique sur la de la Culture ? Dans le cadre de notre protection sociale ? « exception » professionnelle du champ de l’exception culturelle, notre spéciÕcité tient La protection sociale des professionnels de en notre capacité à linéariser, socialement, le la culture et de la création est un sujet peu mouvement permanent des nouveaux parcours évoqué. Or, nous savons que leurs parcours professionnels des créateurs dans les ICC. peuvent évoluer rapidement : alternance ou cumul de salariats, de missions indépendantes • Quel regard portez-vous sur les métiers de et de projets. Notre étude « Bâtir un socle de ces industries et leur évolution ces dernières protection sociale pour les professionnels du années ? numérique au service de la culture » propose Les chaînes musicales sont concurrencées des pistes de réÖexion aÕn de favoriser par « YouTube », les chaînes d’information la continuité des couvertures sociales. Le composent avec « Twitter », le blog relaie le dialogue entre toutes les parties prenantes journal intime, « Instagram » fait davantage apparaît incontournable pour valoriser parler les images que les mots... les régimes professionnels et solidaires d’aujourd’hui et de demain. D’ailleurs, comment savoir quand le travail d’auteur commence ? Le numérique nous rend tous potentiellement contributeurs. Cela inclut les utilisateurs d’outils connectés dotés du « clic universel direct ». Les réseaux sociaux permettent de faire la promotion des œuvres comme jamais auparavant. Création sous tension 109

Création sous tension - Page 125 Création sous tension Page 124 Page 126