Content thumbnail Création sous tension

Jérôme Tréhorel Directeur général du festival des Vieilles Charrues © Olivier Ehouarne • Quel est l’impact de votre festival sur le • La culture et particulièrement votre festival territoire ? favorisent-ils plus qu’un autre secteur le Depuis les débuts, nous suivons ce que lien social pour contribuer à l’emploi des nous appelons une « politique de spirale » jeunes sur votre territoire ? en travaillant d’abord avec les fournisseurs Oui et c’est le sens même de l’esprit des locaux, puis par cercle concentrique le pays Vieilles Charrues. Notre objectif est d’être de Carhaix, le département et la région… rassembleur de générations. C’est pourquoi Par exemple le pain utilisé lors du festival est notre programmation éclectique touche le plus commandé aux boulangeries de Carhaix. grand nombre, plus jeunes et moins jeunes et Nous avons fait une étude d’impacts cette diversité se retrouve dans la composition économiques en 2011, en prenant en compte de l’équipe du festival. les retombées pour les entreprises locales. • Im]dkkgfld]k_jYf\k\†ÔkhgmjdËYn]faj\] Chaque été ce sont 4 à 5 millions d’euros qui la culture et des industries culturelles et irriguent le tissu local. Par ailleurs, le festival créatives sur votre territoire ? crée 60 emplois indirects (ETP) à l’année. En période de pré-festival et durant l’évènement, L’économie du festival est fragile. Elle dépend nous faisons travailler en direct 700 personnes à 80 des festivaliers et 20 du partenariat et autant indirectement. et mécénat. Nous n’avons aucune subvention publique. Nous sommes donc très vigilants • Comment participez-vous au rayonnement, quant à la vente des billets. L’année 2013 a à la notoriété de votre territoire ? été délicate avec une baisse de fréquentation, Le festival a fortement participé à la notoriété que nous avons anticipée dès février en du territoire. Il a véritablement mis Carhaix sur réduisant nos frais à l’essentiel. Il est toujours la carte et on peut dire qu’il apporte beaucoup compliqué d’imaginer quelle sera l’adhésion de Õerté aux Carhaisiens. du public à nos choix de programmation. Nous faisons donc un effort particulier pour Au-delà de cette question d’image, nous surprendre le festivalier : une grande roue participons au rayonnement du territoire en et une montgolÕère ont été installées pour investissant localement. Nous avons ainsi l’édition 2014. Nous travaillons également à contribué au Õnancement de l’espace Glenmor, intégrer des tablettes numériques sur le site. palais des congrès de la ville. EnÕn, une action e moins connue : nous faisons un don à toutes Nous allons fêter notre 24 édition. C’est une les associations, dont les membres participent belle longévité, mais notre économie reste bénévolement au festival. Près de 100 000 toujours fragile. Comme n’importe quelle euros sont ainsi réinvestis dans le tissu entreprise, au sein de l’association des Vieilles associatif local. Charrues, nous sommes vigilants et faisons constamment des ajustements pour se donner les moyens de poursuivre l’aventure et faire rêver les gens. Création sous tension 39

Création sous tension - Page 46 Création sous tension Page 45 Page 47