Content thumbnail Création sous tension

L’économie de la culture et de la création en 2013 Culture « Made in France » Le Panorama 2015 conÕrme le rôle de vitrine et de • De s « marques » internationales, qui s’exportent à rayonnement international des activités et industries l’étranger via l’établissement d’antennes de grands culturelles. Cette visibilité repose sur : établissements culturels français, le Louvre à Abu • 2,7 milliar ds d’euros d’exportations de biens culturels Dhabi étant un des exemples les plus emblématiques. français en 2013, soit 3,2 des revenus des ICC. • L es entreprises du jeu vidéo évoluent sur un Les ICC les plus exportatrices sont le jeu vidéo marché international par nature puisque la France (940 millions d’euros, 21 des revenus secteur), le livre ne représente que 5 du marché mondial. Leurs (689 millions d’euros, soit 12 des revenus de la Õlière) productions se destinent donc à plus de 80 à l’export. et la presse avec 367 millions d’euros en 2014. La très forte visibilité des créations vidéoludiques • Une visibilité internationale, grâce au patrimoine françaises à l’international en fait leur renommée historique et sa mise en valeur par les territoires (par depuis plus de 40 ans. exemple la ville de Saint-Étienne fait partie du réseau L’ensemble de ces réalisations est un des atouts de des 11 villes design UNESCO) se traduisant par des la France à l’international et permet au pays de jouer la retombées économiques indirectes estimées à carte d’une véritable « diplomatie culturelle ». Au-delà de 32,5 milliards d’euros en 2013. la diffusion des biens et des savoir-faire culturels français, • De  s savoir-faire créatifs reconnus et recherchés à ce « soft power » à la française repose sur des relais l’international (les développeurs dans l’industrie du jeu d’inÖuence à l’international alimentés par la présence de la vidéo, les « tourneurs » et organisateurs d’exposition culture française à l’étranger, via l’organisation d’animations dans les arts visuels, ou bien encore la notoriété des ou de festivals culturels (par exemple le festival French artistes et équipes artistiques françaises partout dans Made à Hong Kong). En effet, avec 96 Instituts Français et le monde…). plus de 900 Alliances françaises, le réseau culturel français 19 est le premier réseau d’inÖuence culturelle au monde . Laure Kaltenbach Directrice générale du Forum d’Avignon Made in Culture Il semble révolu le temps où accoler culture culturels et créatifs qui diffusent leurs idées au-delà et économie était tabou et synonyme d’une culture de leurs propres secteurs. Les passerelles - choisies réduite à sa seule dimension Õnancière. ou subies - avec le numérique sont déjà bien La triple nature de la culture - artistique, structurées. Reste à architecturer une stratégie économique et sociale - nous invite à penser le rôle française du Made in Culture incluant la culture et de la Õlière culturelle et créative sous un jour la Õlière créative dans les priorités audacieux. Les enjeux sont multiples : intégrer gouvernementales, associant initiatives et l’ensemble des acteurs de la Õlière (voire y inclure investissements publics et privés, protégeant le tourisme, le luxe et la gastronomie) pour structurer les libertés fondamentales et données personnelles les enseignements, faire vivre et revivre les métiers, des citoyens et annonciatrice d’un nouveau attirer les talents et les visiteurs mais aussi faire modèle social. Tout le reste ne sera – pour notre émerger une nouvelle génération d’entrepreneurs plus grand plaisir – que littérature. 19 Site internet de l’institut Français e 18 2 Panorama de l’économie de la culture et de la création en France

Création sous tension - Page 21 Création sous tension Page 20 Page 22