Content thumbnail Le livre blanc de la Renaissance digitale

NOUVEAUX BUSINESS MODELS Cercle#05 : Retail, e-commerce, Les facteurs clés de succès pour réinventer web to store son business model Comment optimiser ses efforts entre les différents Trois Šacteurs clés de succès permettront aux distributeurs d’inventer le business model de demain Ž le cross-canal, l’utilisation des nouvelles canaux de distribution ? technologies pour transŠormer en proŠondeur l’expérience client sur les points de contacts, ainsi …ue le développement de modèles économi…ues ”¸P”T Ž Marie Ekeland, Coprésidente de France Digitale complémentaires à la distribution traditionnelle€ ”T Pš‚T™‚” Ž Thomas Petuaud Letang, Directeur général, Lapeyre Le cross-canal : PÉ™D”NT D” ÉšN‚” Ž Pierre Bouriez, Directeur Général Opérations, Cora Thomas Petuaud Letang, Directeur général de Lapeyre, a Šait du cross-canal šN™MÉ Pš Ž Philippe Bloch, BFM BUSINESS une priorité …u’il décrit comme « un ensemble cohérent et complémentaire » entre les …uatre points de contacts clients de ˆape‰re Ž catalogue, magasins, ²eb et call center€ ‚ette digitalisation permet pour lui de « d‰namiser le Le modèle « Pure player » challengé commerce, valoriser la mar…ue et fluidifier l’expérience client »€ ”n –, ˆape‰re avait lancé le « Click and Collect » pour contrer l’apparition du par les Click and Mortar showrooming€ et continuer d’exploiter rentablement les magasins et sites de ˆe digital a transŠormé les attentes des clients vis à vis des mar…ues et des stocžage€ Depuis, ˆape‰re ne cesse de se digitaliser et prévoit en –„ le distributeurs˜ elles sont au•ourd’hui dictées par les leaders du ²eb et du lancement d’un site mobile et d’un catalogue électroni…ue pour atteindre e‘commerce€ Dès lors, la digitalisation du business model des distributeurs une « cross‘canalité complète » d’ici –©€ ‚ette stratégie a Šait ses preuves est incontournable€ Néanmoins, la rentabilité des pure players e-commerce en –ƒ, puis…ue ©° des clients ²eb sont des nouveaux clients, et ±„° des est au•ourd’hui complexe à atteindre€ ˆes clients sont dé•à passés sur le site ²eb€ coûts logisti…ues ainsi …ue le développement Les nouvelles technologies : du web rooming pèsent Šortement sur leurs résultats€ š titre d’exemple, avec ƒ° ˆa transŠormation de l’expérience client grâce aux technologies mobiles, à d’augmentation des coûts logisti…ues entre la data et à la digitalisation des points de vente est un autre Šacteur clé de –¡ et –ƒ, šma‡on voit sa croissance succès€ ˆe mobile est d’autant plus important …u’il accompagne de plus en e en pourcentage de plus l’achat des clients en magasin€ šinsi, ° des ventes en bouti…ue sont ralentir et se classe  croissance derrière des acteurs plus dé•à Šaites en utilisant le smartphone comme outil d’aide à la décision€ Dans traditionnels ³autreŠois Brick and Mortar´ cette opti…ue, ˆape‰re expérimente de nouvelles technologies mobiles comme ·almart ou Mac‰’s€ ‚omme le comme le QR code et les iBeacon€ ¥n autre exemple est Mobi ider, une souligne Marie Ekeland, Co-présidente de start‘up …ui propose aux enseignes des dispositiŠs …ui permettent de France Digitale, « le digital est nécessaire, mais pas suŠŠisant »€ ˆes télécharger des inŠormations utiles sur les smartphones des clients distributeurs traditionnels ont donc une carte à •ouer et peuvent bâtir leur ³applications mobiles, et autre contenus de communication´, afin de les business model de demain ³Click and Mortar´ grâce au digital€ aider à Šaire leurs achats€ ˆ’utilisation de la data client est aussi une vraie opportunité pour les distributeurs et comme le rappelle Marie ˆeland, ¡ƒ ¡„

Le livre blanc de la Renaissance digitale - Page 18 Le livre blanc de la Renaissance digitale Page 17 Page 19